Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le soleil généreux et le 6 juin dopent la saison touristique estivale à Caen la mer

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Que ce soit en ville ou sur le littoral, le territoire de Caen la mer conclut sa saison touristique sur une note positive. La fréquentation hôtelière est en hausse sur les mois d'été. Le 75ème anniversaire du débarquement a boosté l'activité en juin. Et le beau temps a fait le reste.

Le beau temps et les commémorations ont dopé l'activité touristique dans l'agglomération caennaise.
Le beau temps et les commémorations ont dopé l'activité touristique dans l'agglomération caennaise. © Radio France - Philippe Thomas

Caen, France

La Normandie est-elle le nouvel eldorado de la fraîcheur ? Les plages noires de monde début juillet et les terrasses bondées en témoignent. Dans la région, les touristes ont trouvé du beau temps mais un air plus respirable que dans le Sud. Les professionnels du tourisme se frottent les mains au moment de faire le bilan de la saison estivale. Les commémorations autour du 6 juin restent une locomotive. Mais cette année, le soleil est venu mettre son grain de sel. Et dans l'agglomération de Caen-la-mer, tout le monde en a profité.

Hôtels quasi complets au mois de juin

A commencer par les hôtels. On compte plus de 550 000 nuitées sur les mois de juillet et août. Plus 0,6% par rapport à 2018. Le mois de juin en ce 75ème anniversaire du débarquement a connu une hausse de 14% par rapport à l'an dernier. Et un pic entre le 5 et le 7 juin où le taux d'occupation pour les hôtels affiche plus de 80%. Le 6 juin mis à part, les autres événements ont permis de doper la fréquentation estivale, comme le Festival Beauregard début juillet qui a attiré 108 000 personnes ou encore l'exposition "Rockwell" au mémorial de Caen qui devrait s'achever fin octobre sur un total de 90 000 visiteurs. 

Le Mémorial de Caen reste le premier site touristique de l'agglomération caennaise

La fréquentation des musées a elle aussi profité de l'effet 75ème. Sur la première marche du podium, le Mémorial de Caen enregistre une hausse de 13,6% de sa fréquentation depuis le début de l'année avec 178 000 visiteurs, plus 24,5% de juin à août. En deuxième position, le Château de Caen, 125 400 visiteurs, puis l'Abbaye aux Hommes dont l'exposition sur la vie des civils pendant les bombardements a boosté les entrées de 57% sur la période. 

Arrivée en force des touristes espagnols à Caen

Première région pourvoyeuse de touristes français sur le territoire de Caen la mer, l'Ile de France, suivie de la Normandie, des Hauts de France, des Pays de Loire et de la Bretagne. Chez les étrangers, les touristes britanniques et irlandais restent sur la première marche du podium des nuitées, suivis des Américains et des Canadiens. Mais l'office du tourisme enregistre une donnée intéressante. Les Espagnols sont désormais plus nombreux que les Britanniques à pousser la porte de l'office du tourisme de Caen.  

Les touristes à l'arrivée de l'aéroport de Caen Carpiquet.  - Maxppp
Les touristes à l'arrivée de l'aéroport de Caen Carpiquet. © Maxppp - Marc Ollivier

Faut-il y voir une conséquence du soleil qui a brillé généreusement sur le littoral de Caen la mer, comme sur l'ensemble de la Normandie début juillet ? Les offices du tourisme de Caen et de Ouistreham enregistrent des passages plus importants d'une clientèle venue des péninsules hibérique et italienne, mais aussi du sud est de la France, avec les liaisons aériennes au départ de l'aéroport de Caen Carpiquet qui facilitent désormais la traversée de la France. 

Un touriste dépense en moyenne 37 euros par jour

Cette fréquentation touristique a évidemment des conséquences économiques. Selon une étude réalisée par la communauté urbaine de Caen la mer, le panier moyen d'un touriste s'élève à 36,83 euros par jour et par personne (hors hébergement et frais de déplacement). Ce qui permet d'évaluer à 212 millions d'euros le chiffre d'affaire généré sur le territoire par la filière en 2019. Et il existe encore une marge de progression qui consiste à essayer d'attirer la clientèle américaine, qui ne lésine pas sur la dépense mais reste plutôt dans le secteur du Bessin, autour de "ses" plages.  

Choix de la station

France Bleu