Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Francéole à Longvic, l'emploi préservé

vendredi 29 septembre 2017 à 18:14 Par Philippe Renaud, France Bleu Bourgogne

Les 55 salariés de l'entreprise Francéole de Longvic, dans l'agglomération de Dijon peuvent souffler. Ce vendredi, le tribunal de commerce de Chalon-sur-Saône a validé la reprise du site par un fonds d'investissements néerlandais. Le résultat, les 55 employés conservent leur emploi.

Francéole est en redressement judiciaire et a jusqu'au 24 juillet pour trouver un repreneur.
Francéole est en redressement judiciaire et a jusqu'au 24 juillet pour trouver un repreneur. © Radio France - Thomas Nougaillon

Longvic, France

Après plusieurs mois d'attente et d'inquiétude pour les salariés, le tribunal de commerce de Chalon-sur-Saône a donc validé l'offre de reprise de Francéole à Longvic (agglomération de Dijon). Le fond d'investissement néerlandais Nimbus, nouveau propriétaire, reprend la totalité des 55 emplois à Longvic, et propose, en plus, un reclassement à 12 salariés licenciés du site du Creusot (Saône-et-Loire), dont l'activité n'avait été que partiellement reprise début septembre.

Une si longue attente

Le 7 septembre, la même juridiction avait ainsi accepté l'offre du groupe Matière pour l'usine du Creusot, qui garantissait le maintien de 46 emplois sur 100, associée à un plan social de 300.000 euros.

La production de mats d'éoliennes y est remplacée par celle de ponts en métal, spécialité de Matière depuis 1932. Sur le site de Longvic, en revanche, Nimbus continuera de produire des mâts d'éoliennes.

A lire également sur le sujet , l'offre de reprise de Nimbus, le mouvement de grève des salariés.