Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

"Une journée de grève coûte 400 millions d'euros au pays", estime François Asselin, président de la CPME

-
Par , , France Bleu Isère, France Bleu

Les entreprises françaises souffrent de la grève contre la réforme des retraites. C'est le constat que fait François Asselin, président national de la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises (CPME). Il est aujourd'hui à Grenoble pour présenter ses vœux à la CPME Isère.

François Asselin est à Bourges ce mercredi
François Asselin est à Bourges ce mercredi © Radio France - France Bleu

400 millions d'euros de pertes : c'est le prix d'une journée de grève en France selon François Asselin, le président national de la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises (CPME) estime que "des rideaux de commerce vont se baisser définitivement" suite au conflit sur la réforme des retraites. Le président de la CPME pour les petites et moyennes entreprises s'inquiète d'"un impact non négligeable sur les secteurs du tourisme, de l’hôtellerie ou de la restauration par exemple."

François Asselin a rencontré Bruno Lemaire, ministre de l'Économie et des finances, afin de trouver une solution pour ces entreprises qui ne s'en sortent pas : "Je lui ai demandé d'étaler le remboursement des dettes de ces sociétés, ou même de les annuler lorsqu'elles sont au bord du dépôt de bilan"confie celui qui vient ce mardi en Isère à la rencontre de patrons de PME dans le cadre de la cérémonie des vœux organisée par la CPME Isère. 

Favorable à la réforme des retraites

François Asselin se dit favorable à un système de retraites universel par points et à l'allongement de la durée du travail pour financer le système de retraites. Cependant, nuance-t-il, "Il est nécessaire de mettre l'accent sur la pénibilité. Je suis moi-même entrepreneur en charpente et menuiserie, je sais ce que c'est un métier qui est difficile physiquement. Dans les métiers pénibles où l'on commence jeune, il est normal que l'on puisse partir plus tôt,au plus tard à 62 ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu