Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

François de Rugy aux assises de l'économie de la Mer à Brest

mercredi 28 novembre 2018 à 12:24 Par Frédérick Colas et Benjamin Bourgine, France Bleu Breizh Izel et France Bleu Armorique

Le ministre de la Transition écologique est dès ce matin sur le terrain. Il intervient aux assises "économie de la Mer" à Brest, juste au lendemain du discours d'Emmanuel Macron et en pleine crise des gilets jaunes.

François de Rugy à la tribune des assises de la Mer
François de Rugy à la tribune des assises de la Mer © Radio France - Frédérick Colas

Brest, France

Pas de comité d'accueil "gilets jaunes" ce mercredi matin pour le ministre de la transition écologique, c'est presque étonnant vu le contexte. Le nouveau point chaud était à Lorient, ce matin. François de Rugy avait prévu sa visite à Brest pour intervenir dans le cadre des assises "économie de la Mer". Énergies marines renouvelables, écologie, biotechnologies : il y a de quoi faire. Mais le sujet sur lequel il était attendu, c'était aussi et bien sûr le service après-vente du discours d’Emmanuel Macron mardi soir.

Clin d’œil au Finistère

Il a commencé par un clin d’œil appuyé à la pointe Finistère : "j'ai découvert la mer ici en prenant le bateau pour Ouessant et j'ai mon permis bateau". 

Ma porte sera toujours ouverte" - François de Rugy

"Si le mouvement des gilets jaunes se structure, a des représentants, ma porte sera toujours ouverte. Par ailleurs, nous proposons d'organiser des débats dans tous les départements. Pour que tout ce qui s'exprime dans les gilets jaunes puisse remonter. Evidemment, ils souhaiteraient des réponses sur énormément de sujets, qui vont bien au-delà de la question des prix des carburants. Ce sont des sujets de politique de fond, sur lesquels les uns et les autres peuvent faire des propositions".

François de Rugy ce matin à Brest à propos des gilets jaunes