Économie – Social

François Hollande défend son bilan industriel dans les Ardennes

Par Alexandre Blanc, France Bleu Champagne-Ardenne et France Bleu jeudi 19 janvier 2017 à 5:30 Mis à jour le jeudi 19 janvier 2017 à 8:30

François Hollande visite des entreprises ardennaises du secteur automobile
François Hollande visite des entreprises ardennaises du secteur automobile © Maxppp - Alexis Christiaen (PHOTOPQR/VOIXDUNORD)

Le président de la République visite trois entreprises de l'industrie automobile ce jeudi dans les Ardennes. François Hollande entend défendre sa politique industrielle à travers ce déplacement qui se poursuit vendredi dans les Vosges.

François Hollande débute son déplacement en terres ardennaises ce jeudi matin par la visite d'une entreprise qui a bien failli disparaître : la Société ardennaise d'essieux, nichée à Ham-les-Moines, un village de 384 habitants. En liquidation judiciaire en 2013, l'entreprise a perdu 30 de ses 90 salariés avant de changer de main. Le repreneur est arrivé en annonçant 5 millions d'euros d'investissements.

En fin de matinée, le Président de la République se rendra à 20 km de là, à Monthermé, dans les ateliers de la Sefac, le spécialiste français des appareils de levage de poids-lourds. Après un déjeuner avec les acteurs du secteur automobile et une visite de Platinium 3D à Charleville-Mézières, un parc d'imprimantes 3D pour les entreprises de la métallurgie, le chef de l'Etat prononcera un discours sur le site PSA des Ayvelles.

Depuis 2011, l'industrie ardennaise n'a cessé de perdre des salariés. Le département en comptait 20 000 au début du mandat de François Hollande. 2 200 postes ont disparu en cinq ans malgré 17,5 millions d'euros de Crédits d'impôt compétitivité-emploi (CICE) injectés dans les entreprises ardennaises en 2015.

Si François Hollande s'intéresse plus particulièrement au secteur automobile, c'est probablement parce qu'il présente les signes de reprise les plus avancés. En 2016, 2 millions d'immatriculations ont été enregistrées. C'est une première depuis 2011.