Économie – Social

Froid : attention aux vieux appareils électriques, prévient le préfet

France Bleu Nord mardi 17 janvier 2017 à 9:13

Le préfet du Nord-Pas-de-Calais (illustration).
Le préfet du Nord-Pas-de-Calais (illustration). © Maxppp - Philippe Pauchet

Le préfet du Nord, invité de France Bleu Nord, appelle tous les Nordistes à la prudence, notamment s'ils utilisent de vieux appareils électriques. Le niveau orange du plan grand froid a été mobilisé, des places supplémentaires sont mobilisées pour les sans-abris.

Face à la vague de froid qui touche le Nord-Pas de Calais, le préfet du Nord rappelle à tous les Nordistes les règles de prudence. Il met particulièrement en garde contre la mauvaise utilisation des appareils électriques. "Ce que je redoute par exemple, c'est le vieux radiateur qu'on garde au grenier et qu'on va exceptionnellement remettre en marche, c'est là qu'un court-circuit peut se produire", redoute Michel Lalande. Le préfet craint également une utilisation des cheminées qui n'ont pas forcément été ramonées ou des poêles à bois qui ne sont pas aux normes.

Il rappelle les règles de prudence qui valent pour tous en ces périodes de grand froid, notamment les piétons, les cyclistes et les automobilistes qui doivent se méfier des plaques de verglas résiduelles possible. Il appelle notamment les parents à bien protéger les enfants en bas âge. "Il faut tout simplement être vigilant", rappelle le préfet.

Mobilisation générale pour les sans-abris

Le niveau orange du plan grand froid a été mobilisé. En plus des 11.900 places en hébergement d'urgence en place tout au long de l'année, 620 places supplémentaires ont exceptionnellement été débloquées. "Tout est fait pour que personne ne dorme dehors, explique le préfet, même si nous savons qu'il est toujours difficile de faire venir certains sans-abris dans les centres d'accueil".

Le préfet a d'ailleurs demandé dès lundi à tous les services (pompiers, gendarmes, policiers) d'être particulièrement mobilisés tout au long de de leurs patrouilles habituelles pour repérer ceux qui pourraient avoir besoin d'aide, pas seulement les sans-abris mais aussi ceux qui vivent par exemple dans des situations de précarité énergétiques et qui seraient mieux dans des centres d'accueil que chez eux.

Nord-Pas-de-Calais Picardie, France

Mots-clés :