Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Fuite d'acide sur un camion-citerne à la raffinerie de Donges, la circulation des trains coupée

lundi 26 novembre 2018 à 11:12 - Mis à jour le lundi 26 novembre 2018 à 16:00 Par Anne Patinec, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Une fuite a été détectée sur un camion-citerne transportant de l'acide sulfurique au sein de la raffinerie Total de Donges dans la nuit de dimanche à lundi. Par précaution, la circulation des trains a été interrompue pendant plus de quatre heures entre St-Nazaire et Savenay.

Les secours sont intervenus dans la raffinerie à cause d'une fuite sur un camion-citerne transportant de l'acide
Les secours sont intervenus dans la raffinerie à cause d'une fuite sur un camion-citerne transportant de l'acide © Maxppp -

Donges, France

Vers 3h20 du matin, dans la nuit de dimanche à lundi, une fuite a été détectée sur un camion-citerne transportant de l'acide sulfurique stationné au sein de la raffinerie Total de Donges. Par précaution, la Préfecture de Loire-Atlantique a activé le PPI, plan particulier d'intervention (qui définit l’organisation des secours en cas d’accidents susceptibles d’affecter les populations et/ou l’environnement dans une installation classée).

Circulation des trains coupée entre Saint-Nazaire et Savenay

Total a procédé à l’installation de merlons autour du camion immobilisé au sein de la raffinerie afin de contenir cette fuite avant de lancer les opérations de dépotage (transfert de la cuve abîmée vers un autre camion-citerne ). Cette opération de dépotage a nécessité la coupure de la ligne SNCF entre Nantes et Saint-Nazaire, qui traverse la raffinerie. 

En raison des réactions chimiques possibles et du principe de précaution, des cellules de crise ont été mises en place en préfecture, en mairie et au sein de l’entreprise Total, afin de suivre l’évolution de la situation et prendre les mesures nécessaires à la remise en sécurité des installations. 

Le trafic ferroviaire a repris progressivement à partir de 14h30.