Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social
Dossier : Le G7 à Biarritz

G7 à Biarritz : l'indemnisation des commerçants au cœur de la visite d'Agnès Pannier-Runacher

La secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances, Agnès Pannier-Runacher était en visite à Biarritz ce jeudi après-midi. Au centre des discussions : l'indemnisation des commerçants impactés par le G7.

Agnès Pannier-Runacher rencontre les commerçants biarrots
Agnès Pannier-Runacher rencontre les commerçants biarrots © Radio France - Andde Irosbehere

Biarritz, France

Au sortir du G7, lundi soir, lors de son interview à nos confrères de France 2, Emmanuel Macron a fait une promesse : "On indemnisera les commerçants qui ont eu à subir des pertes importantes. On va mettre en place un mécanisme". C'est pour concrétiser cet engagement du président de la République que la secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances, Agnès Pannier-Runacher, était à Biarritz ce jeudi.

Agnès Pannier-Runacher a commencé sa visite par un échange avec les commerçants - Radio France
Agnès Pannier-Runacher a commencé sa visite par un échange avec les commerçants © Radio France - Andde Irosbehere

Après avoir rencontré et échangé avec les commerçants biarrots qui ont souffert du bouclage de la ville, elle a assuré que le dispositif d'indemnisation sera rapidement mis en place. Les formulaires seront adressés aux professionnels dans les prochains jours et l'argent versé avant les vacances de la Toussaint. 

350 000 euros immédiatement débloqués

Le montant de l'aide sera calculé en fonction du chiffre d'affaire de l'an dernier, à la même période, pendant le même week-end. Les commerçants devront aussi fournir des attestations sur l'honneur. Cette procédure n'est pas inédite, elle avait notamment été mise en place pour compenser les pertes des professionnels qui ont souffert de la fermeture du périmètre autour de Notre-Dame après l'incendie.Une première enveloppe de 350 000 euros sera immédiatement débloquée pour dédommager au plus vite les commerçants biarrots.

Après-midi de visite et de travail pour Agnès Pannier-Runacher - Radio France
Après-midi de visite et de travail pour Agnès Pannier-Runacher © Radio France - Andde Irosbehere

Pendant quatre jours, entre le vendredi 23 et le lundi 26 août, la ville de Biarritz s'est retrouvée sous cloche. Le centre découpé en deux zones, seulement accessibles aux habitants et aux personnes y travaillant. Philippe Mc Garry, patron d'une boutique de maillots de bain situé face à l’hôtel du Palais dit avoir beaucoup perdu pendant ce G7 : " le jeudi matin, on s'est réveillé avec de mur de plastique devant notre magasin, pendant le sommet nous avons quasiment fait 0 de chiffres d'affaire". A la librairie Darrigade, rue Gardères, ont dit avoir perdu 28 000 euros. 

Quid des autres villes impactées?

D'autres communes ont été impactées par ce sommet, paralysées par le dispositif de sécurité ou par les manifestations. Ce jeudi soir, dans la salle du conseil municipal de Biarritz, la secrétaire d'Etat a notamment rencontré les maires d'Hendaye, Urrugne, Bidart, Anglet et Bayonne pour en discuter.

Choix de la station

France Bleu