Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

G7 à Biarritz : les chocolats offerts aux présidents seront du Pays Basque

mercredi 13 février 2019 à 19:56 Par Bixente Vrignon et Paul Nicolaï, France Bleu Pays Basque

Une information sur les réseaux sociaux laissait croire que le cadeau offert aux grands de ce monde serait fabriqué à Lyon. Le sous-préfet de Bayonne dément.

La maison Cazenave est l'un des plus anciens chocolatiers de Bayonne
La maison Cazenave est l'un des plus anciens chocolatiers de Bayonne © Radio France -

L'états-unien Donald Trump, le Canadien Justin Trudeau ou le Japonais Shinzo Abe goûteront bien aux chocolats de Bayonne, et pas à ceux de Lyon lors du G7 qui se tiendra en août à Biarritz. Mise au point du sous-préfet de Bayonne Hervé Jonathan. Une information publiée par nos confrères du Progrès de Lyon laissait à penser que les Basques s'étaient laissés rafler le marché sous leur nez. 

Réunion préparatoire

Des chocolats lyonnais ont bien été offerts, mais lors d'une réunion préparatoire au G7. Lors du rendez-vous de Biarritz "l'objectif est de valoriser ce territoire (basque), de faire connaitre les savoir-faire de ce territoire, et de communiquer sur l'excellence française", affirme le représentant de l'Etat. "Et s'il y a du chocolat, ce sera des chocolats de Bayonne et du Pays Basque", précise-t-il. L'occasion de valoriser les produits du territoire et de montrer ce que produisent les entreprises de service et agro-alimentaires.

Le sous-préfet de Bayonne: "si les acteurs locaux se mobilisent c'est leurs produits qui seront mis en avant"