Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

G7 de Biarritz : l'Etat triple l'enveloppe pour indemniser les entreprises basques

-
Par , , France Bleu Pays Basque

L'Etat a décidé de tripler l'envelopper initiale débloquée pour indemniser les entreprises basques qui ont pâti du sommet du G7 à Biarritz à la fin du mois d'Août. 1,2 million d'euros, c'est la somme à présent allouée. Une subvention qui ne concernera plus seulement les TPE de Biarritz.

Après-midi de visite et de travail pour Agnès Pannier-Runacher
Après-midi de visite et de travail pour Agnès Pannier-Runacher © Radio France - Andde Irosbehere

Pays Basque, France

L'Etat a décidé de tripler l'envelopper initiale débloquée pour indemniser les entreprises basques qui ont pâti du sommet du G7 à Biarritz à la fin du mois d'Août. Désormais c'est la somme de 1 200 000 euros qui est allouée.  Mais cette subvention ne concernera plus seulement les TPE de Biarritz.

En effet, désormais, selon le communiqué de la Préfecture des Pyrénées Atlantiques, sont concernées "toutes les villes touchées par des nuisances ou des incidents", à savoir Bayonne, Urrugne, Hendaye, Bidart, Anglet et évidemment Biarritz. Toutes les entreprises commerciales, artisanales et de services ayant enregistré une baisse supérieure à 20% par rapport à la moyenne des deux dernières années sur la même période pourront donc prétendre à une aide.

De 350 000 à 1 200 000 euros

Initialement, Agnès Pannier-Runacher la Secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances avait débloqué une enveloppe de 350 000 euros à destination des commerces Biarrots de la zone rouge lors de sa venue fin août après le sommet du G7 à Biarritz.

Dans un communiqué, la préfecture annonce également que se tiendra avant la fin du mois d'octobre un comité départemental pour examiner chaque dossier et attribuer l'aide plafonnée à 2 000 euros pour chaque commerce, 4 000 euros pour ceux qui se trouvaient en zone rouge à Biarritz et 10 000 euros en cas "d'impacts exceptionnels".

Les commerces devront transmettre leur dossier d'ici au 5 octobre pour pouvoir bénéficier de cette aide.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu