Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Galderma confirme 300 propositions de postes par trois repreneurs à Sophia

mardi 5 juin 2018 à 17:30 Par Violaine Ill, France Bleu Azur

Trois entreprises spécialisées dans les sciences de la vie ont déposé des offres fermes pour la reprise de 300 postes sur le site de recherche et développement du groupe Nestlé près de Nice. Confirmation du directeur du site de dermatologie Galderma dont la fermeture est programmée pour septembre.

Manifestation des salariés de Galderma en Suisse
Manifestation des salariés de Galderma en Suisse - maxppp

Sophia Antipolis, France

"Nous sommes très heureux de l'avoir annoncé aux salariés et nous les remercions d'avoir fait un bon accueil aux repreneurs " affirme le directeur de Galderma à Sophia qui vient de  confirmer 300 propositions de postes. Le géant suisse Nestlé avait annoncé en septembre qu'il allait cesser son activité de recherche et développement dans le domaine des traitements dermatologiques médicaux, de médicaments topique sur son site installé près de Nice.

Le principal repreneur, qui ne souhaite pas dévoiler son nom à la presse, s'est présenté ce mardi aux salariés. Il s'agit d'un leader mondial dans le domaine des sciences de la vie selon Pierre Diebolt.Deux autres entreprises travailleront en complémentarité. Les trois entreprises sont l'une française, les deux autres allemande et américaine et toutes coopèrent dans le domaine des sciences de la vie.

Sur les 543 salariés, plus de 200 ont déjà trouvé une solution d'avenir : une vingtaine ont accepté des postes chez Nestlé en Suisse, une centaine ont trouvé un autre travail, et une trentaine ont envisagé de créer des entreprises ou entamé une reconversion. Enfin une trentaine ont des projets scientifiques (Spin Off) qu'ils vont soumettre à Nestlé.

"Nous pourrons crier victoire quand chacun aura une solution."

Selon Nathalie Strauss de la CFDT, "nous restons prudent car aucun contrat n'a été signé. Nous devons attendre encore quelques semaines.  Les salariés vont recevoir des propositions et devront passer des entretiens en vue d'un recrutement"

Le quatrième repreneur sera chargé de la gestion des bâtiments, dont Nestlé va rester propriétaire, avant d'envisager rapidement une cession à un groupe d'investisseurs privés et publics dont la CASA (Communauté d'Agglomération Sophia Antipolis) et la CCI (Chambre de Commerce Nice Côte d'Azur).