Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : au moins deux morts, le tireur en fuite identifié

Économie – Social

Gaspillage alimentaire : supermarchés convoqués par Ségolène Royal, poubelles fouillées à Saint-Etienne

mardi 18 août 2015 à 21:03 Par Léo Tescher, France Bleu Saint-Étienne Loire

La ministre de l'Écologie, Ségolène Royal veut parvenir à un accord avec les responsables de la grande distribution pour qu'ils donnent tous leurs stocks retirés des rayons aux associations humanitaires plutôt que de les jeter. Nous sommes allés vérifier ce qu'on trouvait vraiment dans les poubelles des supermarchés stéphanois...

gaspillage alimentaire
gaspillage alimentaire © Radio France - Léo Tescher

La semaine dernière le Conseil Constitutionnel a retoqué plusieurs articles de la "loi énergie" portée par Ségolène Royal, la ministre de l'Écologie. Notamment celui sur le gaspillage alimentaire. La ministre de l'Écologie cherche donc maintenant à faire passer son projet en dehors du cadre législatif, par une sorte de convention avec la grande distribution.


En France, chaque année, près de 7 millions de tonnes de denrées alimentaires sont jetées à la poubelle . 70% par les ménages, 10% par la grande distribution . A Saint-Étienne, comme partout ailleurs, certains en profitent pour aller se servir dans les poubelles des supermarchés . D'autant qu'on y trouve de tout.

Gaspillage alimentaire ENRO ok

 

Mais la grande distribution considère qu'elle récupère déjà beaucoup : 120 millions de repas sont distribués chaque année aux associations d'aides alimentaires. Ce qui fait dire à la fédération des entreprises de commerce et de distribution (FCD) que ce nouveau cheval de bataille de Ségolène Royal est un faux-débat et que c'est un moyen pour elle de revenir dans l'actualité . Les associations humanitaires, elles, trouvent que le travail fait avec les supermarchés est déjà bien suffisant. La Banque Alimentaire de la Loire récupère plus de 60% de ses 1 700 tonnes de stock grâce aux supermarchés. Plus, ce serait ingérable.

 

Gaspillage alimentaire BOB

 

Avec les coûts qu'une telle convention engendrerait pour les associations, le vice-président de la Banque alimentaire de la Loire Pierre Bouvard demande que, si accord il y a entre la ministre et la grande distribution, une subvention supplémentaire soit allouée aux associations humanitaires.