Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

GDF Suez remporte l'appel d'offres pour deux nouveaux parcs éoliens en mer

Le consortium mené par GDF Suez décroche le contrat de construction de deux parcs éoliens en mer au large des côtes françaises. Le ministère de l'Environnement dévoile sa décision ce mercredi. Les éoliennes seront construites au large du Tréport, en Seine-Maritime et au large des îles d'Yeu et de Noirmoutier en Vendée.

Des éoliennes en mer
Des éoliennes en mer © Fotolia

Le ministère de l'Environnement a choisi le consortium mené par GDF Suez pour la construction et l'exploitation de deux nouveaux parcs éoliens offshore au large des côtes françaises. Ces éoliennes seront construites au large du Tréport, en Seine-Maritime et au large des îles d'Yeu et de Noirmoutier en Vendée.Ces deux parcs auront une capacité de 500 mégawatts chacun.

Jusqu'à 100 éoliennes "offshore"

GDF Suez est associé au groupe Neoen Marine et au Portugais EDP Renouvelables pour l'exploitation des engins. Les éoliennes de 8 mégawatts seront fournies par Areva. Ces deux parcs compteront de 62 à 100 éoliennes chacun. Ils seront mis en service à l'horizon 2023.

Ce consortium a été préféré à celui mené par EDF associé à Alstom. EDF avait remporté le premier appel d'offres en 2012 avec les parcs de Courseulles-sur-Mer dans le Calvados, Fécamp en Seine-Maritime et Saint-Nazaire en Loire-Atlantique. Un quatrième parc avait été attribué à un groupe espagnol. Ces parcs devraient voir le jour entre 2016 et 2020.

À lire aussi :

Éoliennes au Tréport : 2.000 emplois annoncés mais des opposants toujours mobilisés  **** Énergies marines : un vent nouveau pour l'économie en Normandie

L'éolien en mer, comment ça marche ?
L'éolien en mer, comment ça marche ?

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess