Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Gemalto annonce la suppression de 288 postes en France, notamment sur les sites de Gémenos et La Ciotat

jeudi 30 novembre 2017 à 21:49 Par Romane Porcon, France Bleu Provence et France Bleu

Le spécialiste français de la sécurité numérique annonce la suppression de 288 postes en France à cause d'une forte baisse de son activité dans les secteurs de la carte SIM et des cartes bancaires à puces. Dans les Bouches-du-Rhône, les sites de Gémenos et de La Ciotat vont être fortement touchés.

Le site de Gémenos dans les Bouches-du-Rhône pourrait être fortement impacté par ces suppressions de poste
Le site de Gémenos dans les Bouches-du-Rhône pourrait être fortement impacté par ces suppressions de poste © Maxppp -

Gémenos, France

Le spécialiste français de la sécurité numérique Gemalto a annoncé la suppression prochaine de 288 emplois en France, soit près de 10% de ses effectifs dans le pays, en raison de difficultés sur ses marchés historiques des cartes SIM et des cartes bancaires à puce.

Dans les Bouches-du-Rhône, les sites de Gémenos et de la Ciotat sont particulièrement impactés.

Ce n'est malheureusement pas une surprise, le groupe Gemalto ne se porte pas bien : "Le résultat des activités opérationnelles de Gemalto en 2017 est attendu en baisse de 28% à 35% par rapport à l'exercice 2016", fait savoir le spécialiste de l'identité numérique dans un communiqué.

Le site de Gémenos est le plus concerné par ces suppressions de postes

Seuls trois des six sites du groupe en France sont concernés par la suppression de postes : La Ciotat, Gémenos et Meudon (Hauts-de-Seine). Sur les deux secteurs d'activités historiques du groupe, la carte SIM et la carte bancaire, non seulement la demande n'est plus là, mais en plus le prix baisse.

"Le résultat des activités opérationnelles de Gemalto en 2017 est attendu en baisse de 28% à 35% par rapport à l'exercice 2016." Communiqué de Gemalto

Le site de Gémenos (Bouches-du-Rhône) est le plus concerné par les suppressions de postes chez le spécialiste français de la carte à puce.

Selon les informations de franceinfo, 126 postes seront supprimés à Gémenos, 66 à La Ciotat et 70 à Meudon.

Ce "projet" de réduction des effectifs fait partie d'un plan de transition annoncé déjà en avril pour rétablir les marges du groupe, qui a revu plusieurs fois ses ambitions à la baisse depuis le début de l'année. D'ailleurs le groupe a diffusé quatre avertissements en moins d'un an sur ses résultats financiers