Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : General Electric dans le Territoire de Belfort

General Electric à Belfort : ce qu'il faut retenir des annonces de Bruno Le Maire

Le ministre de l'économie Bruno le Maire a annoncé ce lundi la création d'un "comité de suivi du plan social" après l'annonce de plus de 1.000 suppressions de postes sur les sites de General Electric en France. "Le plan social doit être amélioré", a encore dit le ministre.

"Le plan social (de General Electric) doit être amélioré", a souligné lundi à Belfort le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.
"Le plan social (de General Electric) doit être amélioré", a souligné lundi à Belfort le ministre de l'Economie Bruno Le Maire. © Radio France - Wassila Guitoune

Lors d'un point presse ce lundi, à l'issue de sa réunion avec les syndicats et les élus locaux, le ministre de l'économie Bruno le Maire a annoncé la création d'un "comité de suivi du plan social" après l'annonce d'un vaste plan de suppressions de postes chez General Electric, principalement sur les sites de Belfort et Bourogne.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Le plan social doit être amélioré"  

"Le plan social (de General Electric) doit être amélioré", a souligné lundi à Belfort le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, venu évoquer l'avenir industriel du site visé par un vaste plan social annoncé la semaine dernière par le groupe américain. "Le plan social en l'état ne va pas. 1.050 emplois supprimés, c'est trop et je pense que GE peut et doit faire mieux et que c'est une condition préalable pour que les choses s'apaisent sur le site", a estimé Bruno Le Maire. Le ministre a mis en avant plusieurs objectifs : la garantie du reclassement du plus grand nombre de salariés et les investissements possibles de General Electric.  

L'aéronautique pour transformer le site 

"Pour chaque euro d'argent privé qui sera mis dans l'activité aéronautique, je suis prêt à mettre un euro d'argent public pour ouvrir de vraies perspectives de transformation industrielle sur les activités qui paraissent porteuses", a annoncé le ministre. Bruno Le Maire a également indiqué qu'il entendait obtenir de General Electric l'assurance que le vaste plan social annoncé sur le site belfortain du groupe américain n'annonçait pas "un plan de liquidation".  

S'interrogeant sur "les intentions de GE", le ministre a poursuivi : "s'agit-il d'un "plan d'adaptation à une conjoncture mondiale qui est plus difficile parce qu'il y a en ce moment moins de commandes de turbines à gaz ou est-ce qu'il s'agit d'un plan de liquidation dissimulé ?". "Il est impératif de clarifier ce point", a-t-il dit.  

Mise en place d'un comité de suivi  

"J'ai décidé la mise en place d'un comité de suivi du plan social proposé par GE à Belfort (...) je le présiderai moi-même", a par ailleurs annoncé le ministre, expliquant qu'il se tiendrait début septembre. "Il faut que nous utilisions les semaines qui viennent pour travailler sur le nombre d'emplois concernés et les compétences qui sont concernées avant de nous retrouver dans ce comité de suivi."  

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire est arrivé lundi à Belfort sous les huées et les sifflets de centaines de personnes qui s'étaient réunies un peu plus tôt pour une assemblée générale convoquée par les syndicats de General Electric.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess