Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : General Electric dans le Territoire de Belfort

General Electric : Bruno Lemaire refuse la table-ronde réclamée par les élus du Territoire de Belfort

Les principaux responsables politiques du Territoire de Belfort avaient demandé l'organisation d'une table-ronde à Bruno Lemaire pour évoquer la situation chez GE Steam Power frappé par un plan social. Le ministre de l'Economie n'a pas donné suite.

Il n'y aura pas de table-ronde au sujet de la situation de GE Steam avec Bruno Lemaire pour les élus du Territoire de Belfort et de la Région
Il n'y aura pas de table-ronde au sujet de la situation de GE Steam avec Bruno Lemaire pour les élus du Territoire de Belfort et de la Région © Maxppp - Est Républicain

Le ministre de l'Economie Bruno Lemaire refuse de rencontrer les élus locaux sur le dossier de GE Steam Power. Damien Meslot, maire de Belfort et président de l'agglomération, Florian Bouquet le président du département ou encore la présidente de la Région Marie-Guite Dufay demandaient à échanger avec le locataire de Bercy pour tenter de suspendre le plan social de la direction de GE. Il prévoit toujours de supprimer 144 postes dans la branche nucléaire. Les responsables politiques renouvellent leur demande de moratoire sur le plan de suppression d’emplois au sein de GE Steam. De ce moratoire dépend la pérennité de l’activité à Belfort et de la souveraineté énergétique française, selon eux.

Bruno Lemaire a appelé Damien Meslot

Bruno Le Maire a directement contacté Damien Meslot par téléphone et lui a indiqué une fin de non recevoir. Les élus regrettent cette décision " qui va à l’encontre de la volonté de dialogue social et de transparence affichée par les syndicats", indiquent-ils dans un communiqué. Ils réaffirment leur engagement aux côtés des salariés et des syndicats.

Nouvelle manifestation ce jeudi

Le patron de Bercy indique par ailleurs vouloir poursuivre le dialogue avec les syndicats. Ces derniers appellent à une nouvelle manifestation ce jeudi à quelques jours de la fin des négociations avec leur direction. Le rendez-vous est fixé à 8h30 devant le site belfortain porte des Trois Chênes. Ils ont prévu d'accompagner la sortie d'un convoi exceptionnel de l'usine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess