Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Geneviève Fioraso (PS) : "les postures, ça suffit, il faut agir !"

jeudi 27 août 2015 à 10:38 Par Nicolas Crozel, France Bleu Isère

À la veille de l'université d'été du PS à la Rochelle, Geneviève Fioraso fait sa rentrée sur France Bleu Isère. L'ancienne ministre et aujourd'hui députée de Grenoble tacle tous azimut : elle s'en prend aussi bien à l'aile gauche du PS qu'au patron du Medef à qui elle rappelle sa promesse de créer un million d'emplois grâce au Pacte de responsabilité.

Geneviève Fioraso
Geneviève Fioraso © MaxPPP

Alors que s'ouvre ce vendredi l'université d'été du PS à la Rochelle, la socialiste grenobloise Geneviève Fioraso était l'invitée de France Bleu Isère Matin ce jeudi pour commenter notamment les chiffres du chômage du mois de juillet qui marque un léger recul (1 900 demandeurs d'emplois de catégorie A en moins sur un mois). L'ancienne ministre contrainte de quitter le gouvernement pour des raisons de santé au printemps dernier, a depuis retrouvé son siège de député au sein de la commission défense. Elle reste fidèle au cap fixé par François Hollande et règle quelques comptes avec le patronat d'un côté et l'aile gauche du PS de l'autre.

 

"Les patrons doivent arrêter de se trouver des prétextes"

"Aider les entreprises avec des baisses de charges, c'est normal, encore faut-il ensuite qu'elles jouent le jeu des embauches ". L'ancienne ministre socialiste grenobloise Geneviève Fioraso tacle le patron des patrons, l'Isérois Pierre Gattaz qui a demandé au gouvernement d'accentuer les réformes."Il faut arrêter de se trouver des prétextes" rajoute-t-elle.

 

"Les postures ça suffit, il faut agir"

Interrogée aussi sur le risque de voir le rassemblement annuel des socialistes à la Rochelle tourner à la cacophonie avec les "frondeurs" qui ont annoncé qu'ils allaient se faire entendre et critiquer la politique économique du gouvernement, Geneviève Fioraso estime que "l'heure n'est plus au débats idéologiques et aux postures qui n'intéressent pas les français, mais à l'action". L'ancienne ministre appelle aussi l'ensemble de la gauche à se rassembler pour les prochaines élections régionales de décembre. "Évidemment qu'il y a des différences entre nous, mais quand on voit que le MoDem se rallie à Laurent Wauquie z on doit pouvoir, nous aussi, se rassembler, au moins dans l'entre-deux-tours."

**

Geneviève Fioraso sur France Bleu Isère