Économie – Social

Le Toulousain Georges Séguy, ancien patron de la CGT, est mort

Par Vincent Mangin, France Bleu Toulouse et France Bleu dimanche 14 août 2016 à 12:22

Georges Séguy, ancien patron de la CGT, à Toulouse en 2013
Georges Séguy, ancien patron de la CGT, à Toulouse en 2013 © Maxppp -

Le Toulousain Georges Séguy, qui a dirigé la CGT de 1967 à 1982, est décédé samedi à l'âge de 89 ans à l'hôpital de Montargis (Loiret). C'est lui qui avait mené pour la CGT les négociations de Grenelle en mai 68.

Né à Toulouse en 1927, ancien résistant et déporté, ancien membre du syndicat des cheminots toulousains, Georges Séguy avait succédé en 1967 à Benoît Frachon à la tête de la CGT. C'est lui qui avait mené pour son syndicat les négociations de Grenelle en mai 1968, avant de devenir l'adversaire principal sur le terrain syndical des gouvernements de la Ve République.En 1982, il avait cédé sa place à Henri Krasucki et quitté le bureau politique du PCF, parti dont il était membre depuis 1947.Officier de la Légion d'honneur, il avait publié "Le Mai de la CGT" (1972), "Lutter" (1975), et "Résister, de Mauthausen à Mai 68" (2008).

Le secrétaire national du Parti communiste, Pierre Laurent, a salué en Georges Séguy "un combattant du genre humain". "Les communistes perdent un camarade, un homme rempli d'humanité, de dignité, un combattant du genre humain. "Je perds un ami", écrit Pierre Laurent dans un communiqué. L'engagement de Georges Séguy à la fois à la CGT et au PCF était "une nécessité pour marcher sur ses deux jambes : défendre les droits des travailleurs et changer la société", souligne-t-il. Pierre Laurent rappelle les nombreux combats de l'ancien responsable syndical, "pour le droit des salariés (y compris dernièrement contre la loi El Khomri)", pour le désarmement nucléaire, l'égalité homme-femme, "pour une société du commun, du partage des richesses et des savoirs".

Lors du 50ème Congrès de la CGT en mars 2013, à Toulouse sa ville natale, il est acclamé à la tribune par les militants.

Hommage des édiles toulousains

La présidente (PS) de la région Occitanie, Carole Delga, et le maire (LR) de Toulouse Jean-Luc Moudenc lui ont rendu hommage ce dimanche.

Partager sur :