Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Gérald Darmanin à Amiens pour faire le point sur le chantier de la future cité administrative

jeudi 11 avril 2019 à 19:17 Par Claudia Calmel, France Bleu Picardie

Le ministre de l'Action et des comptes publics était en Picardie ce jeudi matin.

Gérald Darmanin s'est rendu sur les lieux du futur chantier
Gérald Darmanin s'est rendu sur les lieux du futur chantier © Radio France - Claudia Calmel

Amiens, France

Bientôt une cité administrative flambant-neuve quartier Gare-La-Vallée à Amiens. Si tout va bien, les travaux débuteront fin 2020. Le ministre de l'Action et des comptes publics, Gérald Darmanin, est venu à Amiens ce jeudi pour s'en assurer. Les futurs bâtiments accueilleront à terme plus de mille fonctionnaires des services de l'Etat jusque-là disséminés un peu partout en ville. Une quinzaine de services au total comme l'Agence régionale de Santé, Jeunesse et Sport ou la protection des populations ou les services informatiques des impôts. 

Le terrain où seront construit les futurs bâtiments - Radio France
Le terrain où seront construit les futurs bâtiments © Radio France - Claudia Calmel

On ne sait pas encore à quoi ressembleront les futurs bâtiments. Le concours qui désignera le groupement d'architectes et de promoteurs chargés du chantier devrait être lancé dans les prochaines semaines. Mais les deux immeubles ne dépasseront pas sept ou huit étages et répondront à des normes environnementales assez drastiques.

Mutualiser les moyens des différents services de l'Etat

Ce futur regroupement de services présente plusieurs intérêts pour Didier Valsaque, assistant à la maîtrise d'ouvrage pour la préfecture de la Somme sur ce projet : "On pourra offrir à l'usager au même endroit tous les services publics dont il peut avoir besoin. Mais l'ensemble de ces services vont aussi pouvoir _mutualiser leurs moyens en terme de reprographie, de services courrier, de salles de réunions, de parc automobile ou de téléphonie_, ce qui pourra générer des économies d'échelle."

Le millier de fonctionnaires attendu à la future cité administrative d'Amiens devraient prendre possession des lieux en 2023.