Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Gérald Darmanin sur France Bleu Occitanie : "aucun gouvernement n'a été aussi pro-chefs d'entreprises que nous"

lundi 14 mai 2018 à 8:57 Par Bénédicte Dupont, France Bleu Occitanie

Le ministre de l'Action et des Comptes publics est ce lundi 14 mai en visite dans le Tarn. Gérald Darmanin vient parler impôts, prélèvement à la source et taxe d'habitation.

Gérald Darmanin avait confirmé la mise en place du prélèvement à la source lors d'une visite à Balma en novembre dernier.
Gérald Darmanin avait confirmé la mise en place du prélèvement à la source lors d'une visite à Balma en novembre dernier. © Radio France - Vanessa Marguet

Tarn, France

La visite de Gérald Darmanin comprend un passage par Rabastens où il rencontre les élus du département, puis au centre des finances publiques de Gaillac et enfin à l'entreprise Safra à Albi. Avant cela, Gérald Darmanin était l'invité de France Bleu Occitanie ce lundi matin.

INVITÉ - Gérald Darmanin, avec Bénédicte Dupont (6'14'')

Prélèvement à la source : les entreprises ont été gâtées ces derniers temps, elles peuvent bien faire un effort

Alors qu'il vous reste entre une et trois semaines pour remplir en ligne votre déclaration de revenus, le ministre a évoqué sa réforme du prélèvement à la source, en 2019, une réforme qui "simplifie la vie des Français, éviter les décalages préjudiciables au moment de la retraite, quand vous avez un CDD ou que vous êtes salarié agricole, bref quand vos revenus évoluent d'un mois à l'autre". Gérald Darmanin a rappelé que la seule information dont peut disposer l'employeur est votre taux d'imposition, vous avez d'ailleurs la possibilité de cacher ce taux à votre patron. Aux entrepreneurs qui craignent que la réforme soit difficile à mettre en place, le ministre rétorque en filigrane, que c'est du donnant-donnant.

Notre gouvernement est pro-chefs d’entreprises comme aucun autre ne l'a été avant lui. On a baissé l’impôt sur les sociétés, supprimé l'ISF, mis en place la flat-tax, et la simplification administrative. Là, on leur demande de nous accompagner. J'ai écouté leurs demandes comme la généralisation de la DSN (Déclaration sociale nominative) et on a supprimé les sanctions pénales pour ceux qui ne mettent pas en place le prélèvement à la source. 

La CGT et Sud se sont mobilisés ces dernières semaines pour dénoncer le manque de moyens des centres des finances publiques, ici celui de Basso-Cambo à Toulouse.  - Radio France
La CGT et Sud se sont mobilisés ces dernières semaines pour dénoncer le manque de moyens des centres des finances publiques, ici celui de Basso-Cambo à Toulouse. © Radio France - Bénédicte Dupont

La taxe d'habitation compensée pour les communes, promis

Gérald Darmanin est aussi revenu sur la réforme de la taxe d'habitation. Il a rappelé que cet impôt serait baissé cette année d'un tiers pour 80% des contribuables, avant d'être supprimé pour tout le monde finalement d'ici 2022. C'est "en moyenne 600 euros de gain en moyenne pour les Français". Les élus sont inquiets, craignant une perte substantielle de fonds, 26 milliards d'euros pour les communes. Ils n'ont pas à l'être selon le ministre.

Les dotations ont augmenté de 300 millions d'euros. Du coup, dans le Tarn,, 70% des communes voient leurs dotations soit stagner soit augmenter. Par ailleurs,s nous compenserons fiscalement la suppression de la taxe d'habitation : cette compensation sera équivalente à la perte, et même supérieure si les communes gagnent des habitants.

Gérald Darmanin a multiplié les déplacements dans l'ex-région Midi-Pyrénées depuis un an : à Auch en février ou encore près de Toulouse en novembre dernier, c'est là qu'il avait d'ailleurs confirmé la mise en place du prélèvement à la source en 2019. D'après Le Parisien ce matin, le gouvernement envoie aussi deux autres ministres ce jeudi 17 mai en Occitanie : Elisabeth Borne (Transports) à Toulouse, et Bruno Lemaire (Economie) à Pessan dans le Gers.

LIRE AUSSIPRATIQUE - Les changements à venir avec le prélèvement à la source

La taxe d'habitation sera supprimée pour tous d'ici 2021