Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets Jaunes : à l'aube de l'Acte VII, coup de projecteur sur les nouvelles formes de mobilisation à Dijon

vendredi 28 décembre 2018 à 15:57 Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne

Interdits de rond-points, leurs cabanes démontées, les "Gilets jaunes" tentent de trouver d'autres modes d'actions. C'est ainsi que ce vendredi 28 décembre 2018 ils ont bloqué les approvisionnements du Carrefour de Quetigny. Ce samedi ils doivent de nouveau manifester à Dijon.

Les "Gilets jaunes" veulent faire de plus en plus d'actions ciblées comme ici où ils bloquent l'approvisionnement du Carrefour de Quetigny
Les "Gilets jaunes" veulent faire de plus en plus d'actions ciblées comme ici où ils bloquent l'approvisionnement du Carrefour de Quetigny © Radio France - Thomas Nougaillon

Dijon - France

Combien seront-ils pour le septième acte de la mobilisation des "Gilets jaunes" prévu ce samedi partout en France ? Samedi dernier, à quelques heures de Noël, ils étaient encore 1 500 dans les rues de Dijon. Un mouvement qui a tendance à changer de forme ces derniers jours. 

Chassés des ronds-points, leurs cabanes démontées, les "Jaunes" mènent désormais des actions ciblées. Ce vendredi -par exemple- bien installés devant des braseros, dès 5 heures du matin, une trentaine a bloqué les livraisons du Carrefour de Quetigny. Et ce ne sont pas les dernières annonces sociales d'Emmanuel Macron qui les feront rentrer à la maison.  

Changement de stratégie pour "les Gilets"

Yann, Dijonnais de 43 ans, a bloqué le rond-point à Fontaine puis les dépôts pétroliers de Longvic. Il n'a pas manqué une manif. Il sera de nouveau dans la rue ce samedi. Il explique le changement de stratégie des "Gilets". "Il y a eu une petite trêve avec les fêtes de Noël mais maintenant ça va reprendre de plus belle. Peut-être que les rond-points vont être reconstruits mais je pense qu'il y aura beaucoup plus d'actions ponctuelles comme celle-ci".  

Yann au sujet de ce nouveau mode de mobilisation des "Gilets jaunes"

Yann pose devant l'un des deux barrages des "Gilets jaunes" ce vendredi à Quetigny - Radio France
Yann pose devant l'un des deux barrages des "Gilets jaunes" ce vendredi à Quetigny © Radio France - Thomas Nougaillon

"Tous les rond-points se regroupent ici"

La mobilisation est en train de changer de visage. "On récupère des gens à droite, à gauche. Les gens qui étaient installés sur les rond-points  viennent maintenant sur ce genre d'actions sporadiques" explique Yann. C'est ainsi que parmi les participants à ce blocage de Quetigny on trouve des "Gilets" de Crimolois, d'Arc-sur-Tille, de Soirans ou encore de Fontaine-lès-Dijon. Tous les rond-points se regroupent ici."

"Cette journée de blocus n'aura pas un gros impact sur le magasin"

A Quetigny il s'agissait d'empêcher que les camions puissent livrer le Carrefour. "Énormément de camions sont repartis d'eux mêmes parce que certains transportaient des produits frais et ne pouvaient pas attendre qu'on les laisse passer. Aujourd'hui Carrefour n'aura pas ses livraisons. Mais je ne pense pas que cette journée de blocus aura un gros impact sur le magasin." Selon Yann, une dizaine de camions ont dus rebrousser chemin. "Par contre chaque fois qu'un camion attendait on proposait le café à son chauffeur. Ils ont tous été très corrects avec nous et inversement." Une action symbolique "pour montrer que le mouvement ne s'essouffle pas et que nous ne sommes pas des casseurs".

Yann évoque le blocage des réserves du Carrefour de Quetigny

Rendez-vous 13h30 ce samedi à Dijon pour l'acte VII

Jeudi 27 décembre 2018, les "Gilets jaunes" avaient mené une opération similaire au centre commercial de la Toison d’Or. Ce samedi ils devraient se retrouver place de la République à partir de 13h30. Le mouvement des "Gilets jaunes" a débuté le 17 novembre dernier. A la base il s'agissait de protester contre la hausse des taxes sur les carburants mais le mouvement s'est étendu au coût de la vie et au pouvoir d'achat. Les "Jaunes" militent aussi en faveur d'un référendum d'initiative citoyenne (RIC).