Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : à Laval, les organisateurs du rassemblement de samedi demandent une manifestation pacifique

jeudi 6 décembre 2018 à 18:25 France Bleu Mayenne

Une nouvelle mobilisation des Gilets jaunes est prévue ce samedi à Laval. Les organisateurs appellent au calme.

Illustration
Illustration © Maxppp - Maxppp

Laval, France

Ce samedi 8 décembre se jouera l'acte IV de la mobilisation des Gilets jaunes lancée le 17 novembre dernier. En Mayenne, un nouveau rassemblement est organisé à Laval, place du Jet d'eau. Le cortège se rassemble à 9 heures et défilera ensuite dans les rues de la ville, à pied.  

Un appel au calme

Cette nouvelle manifestation a été déclarée en préfecture. Les organisateurs appellent au calme et souhaitent une mobilisation pacifique "on fait passer le message sur les réseaux sociaux" précise Estelle l'une des organisatrices, "on rappelle aussi les articles de loi en cas de dégradations, [...], notre priorité c'est la sécurité, on est tous là dans le même but, on va se faire entendre mais dans le respect de chacun et sans empiéter sur les autres manifestations qui auront lieu le même jour." 

En effet, ce samedi à Laval, en parallèle de la mobilisation des Gilets jaunes, une marche pour le climat et des animations pour le Téléthon sont organisées. 

Par ailleurs, les organisateurs de la manifestation des Gilets jaunes préviennent qu'un dispositif a été pensé pour éviter les débordements "on met en place tout ce qu'il faut pour ralentir un effet de perturbation, on sera en contact avec la police afin de l'avertir si une présence  nous paraît suspecte" explique Estelle.