Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : à quoi faut-il s'attendre ce samedi pour "l'acte 9" ?

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

De nouveaux appels à manifester ont été lancés sur les réseaux sociaux par les gilets jaunes pour "l'acte 9" ce samedi 12 janvier. Deux lieux de rassemblements semblent privilégiés : Paris et Bourges (Cher). Voici à quoi il faut s'attendre.

Un gilet jaune dans les rues de Rouen le 5 janvier 2019
Un gilet jaune dans les rues de Rouen le 5 janvier 2019 © AFP - CHARLY TRIBALLEAU

À quelques jours du lancement du "grand débat national" imaginé par l'exécutif dans l'espoir de mettre un terme aux manifestations, les gilets jaunes prévoient de se mobiliser à nouveau pour le neuvième samedi consécutif ce 12 janvier à travers la France. 

Sur les réseaux sociaux, deux lieux de rassemblements semblent priorisés : Paris et Bourges (Cher) mais des rassemblements sont prévus un peu partout dans le pays.

Deux grands rassemblements annoncés à Paris et Bourges

À Paris

Sur Facebook, Éric Drouet, figure controversée du mouvement, appelle à un nouveau rassemblement dans la capitale. Annoncé à La Défense, l'événement comptait 3.000 participants et 15.000 personnes intéressées jeudi. Mais le lieu exact du rendez-vous devrait être dévoilé au dernier moment, comme lors des autres samedis.

D'autres rassemblements sont annoncés à 14 heures, place de la République et à 11 heures devant l'Hôtel de Ville de Paris, à l'appel de la CGT.

À Bourges

Plusieurs milliers de gilets jaunes sont également attendus à Bourges (Cher) dans le centre de la France où le maire, Pascal Blanc, prévoit de fermer les bâtiments publics. La Ville a recommandé aux commerçants de baisser le rideau et démonté les horodateurs pour éviter le vandalisme.

Les gilets jaunes sont attendus à 10h00 place Séraucourt. Une allocution en réponse aux vœux du président de la République est ensuite prévue à 13h00 au Château d'eau avant le départ d'une marche "pacifique". A priori, le parcours des gilets jaunes devrait emprunter les grands axes autour du centre-ville. La préfète du Cher a pris un arrêté ce vendredi pour interdire toute manifestation "à l'intérieur du périmètre du centre-ville".

Cette manifestation est soutenue par Priscillia Ludosky et Maxime Nicolle. Bourges est "à une distance équivalente des grandes villes", et est "une ville un peu moins connue des forces de l'ordre pour éviter qu'il y ait du 'nassage' (encerclement, ndlr) de fait, que la tension monte", a expliqué ce dernier à Konbini. Jeudi, 2.400 participants disaient vouloir s'y rendre sur Facebook et 12.000 personnes étaient intéressées.

  - Visactu
© Visactu

Les mobilisations attendues dans le reste de la France 

D'autres rassemblements sont annoncés dans plusieurs villes : Bordeaux, Marseille, Toulouse, Lyon, Strasbourg, Lille, Nantes, Rennes... Les manifestants prévoient aussi une reprise des blocages et certains appellent à retirer leur argent des banques.

À Bordeaux, le rassemblement est prévu à partir de 13h au départ de la place de la Bourse. Comme depuis plusieurs samedi, la Ville a décidé de fermer les établissements publics en prévision de nouvelles manifestations en centre-ville. Les établissements culturels seront ouverts de 10 à 13h. Tous les jardins seront clos. Les commerces fermeront leur boutique au passage de la manifestation. La circulation des bus et des tramways sera interrompue dès 12h30. 

À Nantes, le préfet de Loire-Atlantique lance un appel au calme et met en garde les manifestants qui se livreraient à des violences lors du nouveau rassemblement des gilets jaunes prévu samedi. Un dispositif policier sans précédent depuis le début du mouvement va être mis en place. 1.500 manifestants sont attendus en centre-ville dans l'après-midi.

À Marseille, une manifestation est prévue à 14h00 sur le Vieux-Port. La Chambre de Commerce et d'Industrie Marseille Provence a mis en place un dispositif d'alerte par SMS pour informer les commerçants, en temps réel, de la progression des manifestants.

À Toulon où des heurts ont éclaté samedi dernier, un rassemblement est fixé à 13 heures Place de la Liberté. D'autres rendez-vous sont annoncés dans le Var. 

À Toulouse, certaines pages Facebook de gilets jaunes proposent un rassemblement dès 10h00 à la station de métro des Minimes sur la ligne B. Plusieurs autres rassemblements sont prévus en Occitanie, alors qu'Emmanuel Macron doit se rendre la semaine prochaine à Souillac dans le Lot.

En Alsace, la manifestation régionale aura lieu à Strasbourg. Le rassemblement est annoncé à 11h devant le Parlement européen.

En Lorraine, la manifestation régionale est programmée à Bar-le-Duc, ce qui n'exclut pas d'autres rassemblements dans d'autres grandes villes. La préfecture de la Meuse redoute des débordements.

Dans le Nord et le Pas-de-Calais, des appels à l'action ou à manifester ont été lancés à Lille, Calais, Douai, Dunkerque, Hazebrouck, Tourcoing notamment.

En Picardie, les gilets jaunes prévoient de se rassembler à Amiens notamment pour une manifestation "musicale et festive" déclarée en préfecture de la Somme. Le rendez-vous est fixé à 10h00 devant la Maison de la culture d'Amiens puis une balade à vélo doit se dérouler sur les boulevards d’Amiens avec tambours et trompettes.

En Normandie, des appels à manifester sont lancés au Havre à 10h00 et 14h00 et à Rouen notamment. À Caen, un rassemblement est prévu à 10h30 dans le centre-ville (place du Théâtre) avec probable manifestation dans la foulée. 

Dans la Marne et des Ardennes, des actions sont prévues à Reims et Charleville-Mézières. À Reims, un rassemblement est prévu sur le parvis de la cathédrale en début d'après-midi (14h00). Le préfet a interdit les manifestations sur l'autoroute A344 et donc la traversée urbaine de Reims ainsi qu'aux abords du stade Auguste Delaune.

En Corse, quelques dizaines de gilets jaunes ont prévu de se réunir à 10h00 à Corte pour tenter de créer une union régionale. Ils pourraient faire une conférence de presse dans la foulée. À Ajaccio, les gilets jaunes installés à l'entrée de la ville, au rond-point d'Aspretto, refusent de démonter leur campement comme l'exigent les autorités.

En Vaucluse, une manifestation invitant les gilets jaunes à se réunir à 10h00 cours Jean Jaurès à Avignon a été déclarée en préfecture. Trois autres rassemblements non déclarés pourraient avoir lieu dans l'après-midi à Avignon, Carpentras et Apt.

À Montpellier, aucune manifestation n'a été déclarée mais un rassemblement place de la Comédie et / ou devant la mairie aura probablement lieu.

À Perpignan, les gilets jaunes se sont donnés rendez-vous en début d’après-midi au Palais des congrès. Une marche est ensuite prévue dans le centre-ville.

En Bretagne, une manifestation "régionale" est annoncée à Saint-Brieuc. Le départ est fixé à l’aéroport de Trémuson près de Saint-Brieuc vers 10h00. Les gilets jaunes prévoient ensuite une opération escargot sur la Nationale 12 en direction du rond-point de Brézillet, occupé durant plusieurs semaines. Les manifestants devraient enfin converger à pied vers la place du général de Gaulle et déambuler en ville jusqu'à la fin de l'après-midi. D'autres rassemblements sont programmés à Brest, Quimper et Rennes en début d’après-midi.

À La Rochelle un rassemblement est prévu à 14h place de Verdun. Une manifestation doit aussi avoir lieu à Angoulême. Des rassemblements sont aussi prévus en Charente mais le lieu et l'heure doivent être dévoilés au dernier moment.

En Mayenne, les gilets jaunes sont appelés à se joindre à la grande manifestation prévue à Mayenne pour la survie de l’hôpital. Le rendez-vous est fixé à 10h30 dans le centre-ville.

Au Mans, une manifestation est prévue en centre-ville à 13h00.

En Indre-et-Loire, une manifestation "départementale" aura lieu à Loches de 10h00 à 12h00 et une autre à Tours à 14h00.

À Orléans, une marche est programmée à 14h00.

En Limousin, un rassemblement et un défilé sont prévus dans la matinée à la Souterraine (Creuse). Un défilé "coloré" doit avoir lieu dans les rues de Limoges l'après-midi.

Dans le Poitou, des rassemblements sont annoncés sur quelques terrains privés à Poitiers sud, Châtellerault, Niort, Parthenay.

En Pays de Savoie, une opération "secrète" sera dévoilée en matinée en Savoie. Deux rassemblements doivent avoir lieu Chambéry et Annecy à 13h00. 

À Grenoble, un rassemblement est annoncé pour 13h00 dans un parc proche du centre-ville. Les gilets jaunes envisagent de manifester en centre-ville notamment aux abords des grandes enseignes (Galeries Lafayette, FNAC, Mc Do...) Sur Facebook, 270 personnes se disent prêtes à participer et 700 intéressées.

À Saint-Etienne, les gilets jaunes prévoient un rassemblement à 14h place du Peuple. D'autres rendez-vous sont fixés dans le Loire et la Haute-Loire au Puy-en-Velay ou encore à Roanne.

En Drôme-Ardèche, deux manifestations ont été déclarées en préfecture. L'une à 13h00 à Montélimar et l'autre à 14h00 à Valence. 

À Besançon, une manifestation est programmée à 14h00.

En Bourgogne-Franche-Comté, où des gilets jaunes ont créé un "collectif régional", une manifestation, soutenue par les syndicats CGT FO et FSU, est prévue à 14h00 à Montbéliard. Un autre rassemblement aura probablement lieu à Belfort.

À Clermont-Ferrand, les manifestants ont rendez-vous à 13h30 en centre-ville, place des Bughes, pour un retour sur cette même place. 

À Dijon, une manifestation est prévue à 14h00.

En Dordogne, une manifestation a été déclarée en préfecture, elle est prévue à Bergerac samedi après-midi. D'autres rassemblements sont prévus à Périgueux, Marsac-sur-l'Isle, Ribérac et Sarlat.

Au Pays basque, une manifestation est annoncée à 14h00 à Biarritz. 

En Béarn, un rendez-vous est fixé à Pau à 10h00 place de Verdun et un autre à Tarbes à 9h30, également place de Verdun.

80.000 policiers et gendarmes mobilisés

80.000 membres des forces de l'ordre, dont 5.000 à Paris, seront mobilisés samedi a annoncé le Premier ministre lundi sur TF1. "14 véhicules blindés sur roues de la gendarmerie" seront aussi présents dans la capitale a précisé le préfet de police de Paris Michel Delpuech vendredi matin. Le gouvernement qui prépare une nouvelle loi "anticasseurs" - avec la création d'un fichier dédié à l'image de ce qui se fait pour les hooligans interdits de stade - a affirmé par la voix du ministre de l'Intérieur qu'il était prêt à opposer "l'ultra fermeté" à "l'ultra violence".

Selon la place Beauvau, 50.000 manifestants se sont mobilisés samedi dernier pour l'acte 8. 345 personnes ont été interpellées dans le pays et 281 ont été placées en garde à vue. Les autorités s'attendent à une mobilisation "plus forte" que la semaine dernière partout en France, selon le préfet de police de Paris et le patron de la police nationale.

Des manifestations interdites dans plusieurs départements

Dans plusieurs départements les préfets ont publié des arrêtés préfectoraux interdisant les manifestations samedi et / ou dimanche. C'est le cas notamment à Bourges, Reims ou encore Nîmes. Pour "préserver l'ordre public et la sécurité des biens et des personnes", la préfecture des Deux-Sèvres a aussi pris plusieurs arrêtés pour interdire les attroupements.

Saisi par des gilets jaunes interpellés le 2 janvier à Paris en marge de l'arrestation d'Eric Drouet, le défenseur des droits, Jacques Toubon, a ouvert une instruction sur de possibles "atteintes à la liberté" de manifester ce vendredi.

  - Visactu
© Visactu
Choix de la station

France Bleu