Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : 2 500 personnes pour l'acte IX à Rouen, 41 personnes placées en garde à vue en Seine-Maritime

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

En Seine-Maritime, les gilets jaunes se sont mobilisés fortement mobilisés pour l'acte 9, samedi 12 janvier. 2500 personnes au plus de la journée à Rouen et 1100 au Havre. Des débordements ont été éclatés dans les deux villes. 41 personnes ont été placées en garde à vue.

Forte mobilisation ce samedi 12 janvier à Rouen
Forte mobilisation ce samedi 12 janvier à Rouen © Radio France - Armel Balogog

Normandie, France

C 'est "l'acte 9" de la mobilisation des Gilets jaunes ce samedi 12 janvier 2019. Des appels à manifester ont été lancés au Havre et à Rouen notamment en Normandie.

Dans un contexte où les rassemblements s'accompagnent parfois de dégradations, le gouvernement a annoncé cette semaine une loi pour durcir les sanctions contre '"les casseurs" et les manifestations non déclarées. Ce vendredi, le défenseur des droits, Jacques Toubon, a ouvert une instruction sur de possibles "atteintes à la liberté" de manifester. Invité de France Bleu cette semaine, le président de la région Normandie, Hervé Morin, plaidait pour que la crise soit "tranchée par le suffrage universel."

52 interpellations et 9 blessés

Comme le samedi précédent, lors de l'acte 8,  des débordements et des affrontements ont éclaté lors des manifestations. Les forces de l'ordre ont donc procédé à de nombreuses arrestations. A Rouen, 27 personnes ont été interpellées et 22 sont en garde à vue. Du côté du Havre, les policiers ont interpellé 22 manifestants, 19 sont en garde à vue

A la mi-journée les forces de l'ordre avaient déjà interpellé 3 personnes pour arme par destination dans la zone commerciale de Barentin. 

La préfecture comptabilise également 9 blessés du côté des manifestants, 7 à Rouen et 2 au Havre. 

Près de 3000 gilets jaunes à Rouen

Très grosse mobilisation des gilets jaunes à Rouen, selon les manifestants ils sont plus de 3000 à défiler dans les rues du centre-ville. La préfecture quand à elle annonce 2500 personnes. 

Un énorme cortège qui n'a causé aucun dégât, puisque aucun débordement ne s'est produit pendant la matinée à Rouen. 

Les gilets jaunes ont défilé dans le calme, et ont entonné quelques chansons.  En revanche cet après midi, on observe des tensions .

Des affrontements dans l'après-midi à Rouen

Le ton est monté au fur et à mesure de la journée à Rouen. Les forces de l'ordre ont commencé à charger rue Jeanne d'Arc, aux environs de 13h pour repousser les manifestants. Des petits groupes de gilets jaunes se sont formés.

La situation est devenue un peu confuse, avant qu'un gros cortège se forme à nouveau devant l'hôtel de ville. Pris pour cible par des manifestants, les forces de l'ordre ont envoyé des gaz lacrymogènes pour protéger le commissariat de police Beauvoisine. 

Des débordements se sont également déroulés Place du Vieux Marché, avec des feux de poubelles et aux alentours de la mairie de Rouen. 

Une caserne de pompiers dans le secteurs de Boulingrin a aussi été endommagée, tout comme le palais de justice de Rouen. Les vitres du bureau du procureur ont été cassées. 

Mobilisation plus faible au Havre

Au Havre, la manifestation s'est elle aussi très bien déroulée dans la matinée. Les gilets jaunes ont défilé pacifiquement dans les rues de la ville au rythme de chansons et de bruit de pétards. 

Au Havre, le cortège était moins fourni qu'à Rouen avec près de 850 personnes d'après la préfecture. La manifestation est parti de l'hôtel de ville à 10h avant de longer les quais puis de revenir en centre-ville. Les gilets jaunes ont d'ailleurs réalisé une visite des Halles. 

Sur leur passage, les manifestants ont également croisé des policiers mais tout s'est déroulé dans le calme. 

Une deuxième manifestation de gilets jaunes est prévue au Havre. Le rendez-vous est fixé à 14h devant le parvis de la gare. 

Voiture brûlée et banque incendiée

Des débordements ont aussi émaillé de la manifestation au Havre. Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser des gilets jaunes présents sur la plage. Les forces de l'ordre venaient de recevoir des jets de galets.

Quelques feux de poubelles ont également été déclenchés au niveau du Boulevard de Strasbourg. Une voiture a été brûlée et une banque incendiée. 

L'info trafic sur France Bleu Normandie. - Radio France
L'info trafic sur France Bleu Normandie. © Radio France - Eric Turpin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu