Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes au rond-point des Vaches : comment tiennent-ils le coup ?

lundi 26 novembre 2018 à 19:32 Par Clément Conte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Depuis onze jours, les Gilets jaunes tiennent des barrages sur plusieurs points de blocage partout en France. Jour et nuit, les manifestants se relaient pour continuer la mobilisation. À Saint-Etienne-du-Rouvray, ils s'organisent pour améliorer ce quotidien à l'air libre.

Les Gilets jaunes du rond-point des Vaches ont construit une cabane en une nuit
Les Gilets jaunes du rond-point des Vaches ont construit une cabane en une nuit © Radio France - Clément Conte

Saint-Étienne-du-Rouvray, France

Depuis plus d'une semaine, le décor au rond-point des Vaches a bien changé. Les bovins en plastique ont laissé place à une grande cabane en bois, au milieu de l'herbe, investie par des dizaines de Gilets jaunes. Dans la nuit du dimanche 25 au lundi 26 novembre, les cagettes et les bâches se sont transformées en stand, symbole de la fraternité et de l'ambiance qui règne ici : "On ne pensait pas avoir une belle structure comme ça, raconte Olivier, l'un des administrateurs de la page Facebook "Blocage National Rouen". C'est le signe d'un ralliement. C'est un signe de solidarité, on est tous ensemble."

Beaucoup de Gilets jaunes apportent fruits, gâteaux et crêpes pour toute la communauté - Radio France
Beaucoup de Gilets jaunes apportent fruits, gâteaux et crêpes pour toute la communauté © Radio France - Clément Conte

À l'intérieur de cette cabane ouverte, la nourriture s'accumule, à la disposition des manifestants. Pain, café, crêpes, gâteaux, tout est en libre-service. "Les gens amènent eux-même la nourriture, ce sont des dons très souvent, explique Sonia, l'une des manifestantes qui gère les stocks. Pour le reste, comme la viande pour les barbecues, on puise dans la caisse solidaire." Cette petite boîte métallique, posée sur le comptoir de la cabane, permet aux automobilistes qui le souhaitent de déposer de l'argent pour égayer le quotidien des Gilets jaunes. 

Les mamies peuvent nous tricoter des pulls, on ne lâche rien - Angélique, Gilet jaune

Pour tenir un barrage filtrant comme celui du rond-point des Vaches, il faut un roulement des manifestants jour et nuit. " Il y a des gens qui prennent des congés payés, d'autres qui passent après le travail, développe Antoine. Nous, quand on arrive le matin, on prépare la table avec le café, comme ça tout le monde peut discuter, c'est convivial. On remplace ceux de la nuit." Un moyen infaillible pour préserver un noyau dur sur le terrain, quasiment 24 h sur 24. 

"La Cabane Jaune" construite au milieu du rond-point des Vaches - Radio France
"La Cabane Jaune" construite au milieu du rond-point des Vaches © Radio France - Clément Conte

En attendant les annonces d'Emmanuel Macron, prévues ce mardi matin, les Gilet jaunes restent sur le rond-point des vaches, aux allures de petite ZAD. Une installation tolérée pour le moment par la police qui veille à quelques pas de la "Cabane jaune". Avec les pulls, les couvertures et les feux de cagettes, les manifestants comptent tenir leur position un maximum de temps : "Certains parlent même de fêter noël ici, glisse Sonia. Il y en a même un qui serait prêt à faire le Père noël !"