Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes en Touraine : la préfecture interdit l'usage de produits inflammables ou explosifs

samedi 8 décembre 2018 à 10:07 Par Armêl Balogog, France Bleu Touraine

La préfecture d'Indre-et-Loire a pris un arrêté pour interdire l'acquisition, le transport et l'utilisation de produits inflammables et explosifs, alors que les gilets jaunes manifestent à Tours samedi 8 décembre.

Des affrontements entre les gilets jaunes et les forces de l'ordre à Tours samedi 1er décembre 2018
Des affrontements entre les gilets jaunes et les forces de l'ordre à Tours samedi 1er décembre 2018 © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Tours, France

La préfecture d'Indre-et-Loire espère éviter de nouveaux débordements lors de la manifestation des gilets jaunes, samedi 8 décembre après-midi, dans le centre-ville de Tours, une semaine après un samedi particulièrement violent qui a fait au moins 35 blessés, dont un manifestant qui a perdu une main après avoir ramassé une grenade lancée par les forces de l'ordre.

Elle a pris un arrêté dans lequel elle interdit "l'acquisition, le transport et l'utilisation par des particuliers de récipients contenant des produits chimiques, inflammables ou explosifs, sous la forme liquide, solide ou gazeuse dans des établissements commerciaux ou dans les stations-service implantés sur tout le territoire du département d'Indre-et-Loire" du jeudi 6 décembre à 00h00 au mardi 11 décembre 2018 à 00h00.

La préfecture cite notamment l'essence, l'acide chlorhydrique, l'acide sulfurique, la soude, les alcools à brûler et les solvants. Samedi 1er décembre, deux jeunes avaient jeté de l'acide sur des policiers, ce qui leur a valu une condamnation à six et huit mois de prison ferme. "Les infractions au présent arrêté seront poursuivies et réprimées conformément aux lois et règlements en vigueur", prévient la préfecture.