Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social
Dossier : Mouvement des gilets jaunes

Gilets jaunes : Laurent Nuñez promet la "tolérance zéro" envers les casseurs pendant une visite à Rouen

Le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur a rendu visite aux policiers de Rouen ce samedi 12 janvier avant l’Acte IX des gilets jaunes. Laurent Nuñez promet la plus grande fermeté.

Le secrétaire d'Etat Laurent Nuñez au commissariat de Rouen avant l'acte IX des gilets jaunes
Le secrétaire d'Etat Laurent Nuñez au commissariat de Rouen avant l'acte IX des gilets jaunes © Radio France - Armêl Balogog

Rouen, France

"Tolérance zéro" envers les casseurs. Le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur Laurent Nuñez prévient ce samedi 12 janvier, avant le début de l'Acte IX des gilets jaunes à Rouen. Il a passé les troupes en revue au commissariat de police de la ville et a salué le dispositif de sécurité pour cette manifestation.

L’Etat craint une hausse des violences

Laurent Nuñez dit s’attendre à un "niveau de violence assez élevé" ce samedi à Rouen mais aussi dans toute la France.

"Nous avons sur les manifestations qui vont se tenir ici à Rouen mais aussi partout en France de l’inquiétude aujourd’hui parce que les renseignements dont nous disposons laissent à penser qu’il y a chez certains manifestants une volonté assez ferme, assez déterminée, de faire monter encore le niveau de violence par rapport à ce qu’on a pu constater les samedis précédents", explique-t-il.

Des policiers et militaires "déterminés"

Mais le secrétaire d’Etat assure que les militaires et policiers sont "sereins et très déterminés pour pouvoir apporter une réponse extrêmement ferme à ces débordements s’il devait y en avoir".

A Rouen, le dispositif de sécurité est amplifié. Des centaines de policiers sont déployés dans le centre-ville ce samedi matin, notamment près de l’hôtel de ville où les gilets jaunes se donnent rendez-vous à 10h. Ils seront mobiles et ont ordre d’intervenir en cas de débordement.

Une "tolérance zéro" envers les casseurs

"Que les personnes qui manifestent aujourd’hui aient bien ça à l’esprit, la tolérance sera une tolérance zéro et dès qu’il y aura des exactions, des prises à parti des forces de l’ordre, des dégradations, des atteintes à porter aussi au site institutionnel comme on l’a vu trop souvent, nous interviendrons immédiatement", prévient le secrétaire d’Etat.

Laurent Nuñez de conclure : "Il faut que les casseurs comprennent qu’ils ne peuvent pas continuer à prendre en otage des habitants des centres-ville, des gens qui veulent aller en centre-ville, des commerçants avec le préjudice économique que vit notre pays. Ce n’est plus tolérable."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu