Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : le point en Charente

samedi 8 décembre 2018 à 17:51 Par Pierre Marsat, France Bleu La Rochelle

Plus de 400 manifestants le matin à Angoulême, des barrages filtrants aux ronds-points de Cognac et une manifestation en ville, une bonne centaine de gilets jaunes pour un barrage piéton de la Nationale 10 : voilà ce qu'il faut retenir de ce "quatrième acte" du mouvement des gilets jaunes charentais

La Nationale 10 est restée bloquée 45 minutes au rond-point de Girac
La Nationale 10 est restée bloquée 45 minutes au rond-point de Girac © Radio France - Pierre MARSAT

Charente, France

La matinée s'est déroulée dans une ambiance "bon enfant". Partis des Allées de New York pour une déambulation sur le plateau d'Angoulême, les quelque 400 manifestants en gilets jaunes ont été empêchés de s'approcher des commerces et de la rue piétonne. 350 gendarmes et policiers (dont une centaine de CRS) étaient mobilisés pour cette journée qui s'annonçait "à risques". Des motards ouvraient le cortège, qui s'est d'abord rendu à la Préfecture de la Charente, où le ton a changé quand des CRS se sont interposés. Mais tout est rentré dans le calme, avant la dispersion peu avant midi.

A Cognac, le chat et la souris

A Cognac, ils étaient une bonne centaine de gilets jaunes à jouer au chat et à la souris avec gendarmes et policiers. Après avoir bloqué le rond-point de La Trache, ils ont été contraints par quelques tirs de grenades lacrymogènes de procéder à un filtrage des voitures.

Barrage filtrant au rond-point de La Trache - Radio France
Barrage filtrant au rond-point de La Trache © Radio France - Pierre MARSAT

Les manifestants se sont ensuite partagés entre le rond-point de La Trache et le rond-point de Crouin, quand une centaine d'autres gilets jaunes se sont retrouvés en centre ville, Place François Ier, puis devant la sous-préfecture, avant de revenir en manifestation au rond-point de la Trache

Une centaine de manifestants dans les rues de Cognac - Radio France
Une centaine de manifestants dans les rues de Cognac © Radio France - Pierre MARSAT

La Nationale 10 bloquée par des piétons au rond-point de Girac

Après plusieurs tentatives de barrages filtrants, puis de barrages complets au rond-point de Girac, dans un sens de circulation d'abord, puis dans les deux sens, une grosse centaine de gilets jaunes se sont installés sur la chaussée de la RN10, entre les voitures et les camions. Huit cars de CRS surveillaient l'opération depuis le rond-point du collège à Saint-Michel. Les manifestants avaient 20 minutes pour libérer les lieux. Les CRS allaient intervenir, quand ils ont quitté la Nationale... 45 minutes après le début de leur blocage.