Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : le rendez-vous entre le maire de Toulouse et les gilets jaunes tombe à l'eau

samedi 26 janvier 2019 à 11:52 Par Simon Cardona, France Bleu Occitanie

Jean-Luc Moudenc devait rencontrer pour la première fois les gilets jaunes ce samedi 26 janvier avant la manifestation. Mais ces derniers ont annulé la réunion.

Sébastien fait partie des gilets jaunes qui devaient rencontrer le maire
Sébastien fait partie des gilets jaunes qui devaient rencontrer le maire © Radio France - Théo Caubel

Toulouse, France

Jean-Luc Moudenc les a attendus, ce samedi 26 janvier à 10 heures. Une réunion entre le maire et les gilets jaunes était prévue quelques heures avant l'acte XI dans les rues de Toulouse. 

La mairie a refusé l'entretien filmé

L'échange prévu entre la mairie de Toulouse et les gilets jaunes est resté en suspens jusqu'au dernier moment. Mais Jean-Luc Moudenc et ses collaborateurs ont cru à ce premier contact avec les gilets jaunes. 

De leur côté, les manifestants ont assuré avoir précisé à la mairie que si cette dernière refusait que l'entretien soit retransmis sur les réseaux sociaux, ils ne viendraient pas. 

Comme le maire n'a pas cédé et a refusé que la réunion soit filmée, les gilets jaunes se sont rendus sur la place du Capitole ce samedi matin. Mais ils n'ont jamais franchi les portes de l'hôtel de ville.

Ils restent néanmoins ouverts à une rencontre dans les prochains jours si la mairie accepte une retransmission de l'échange. En guise de réponse, Jean-Luc Moudenc a expliqué sa décision de ne pas accepter une réunion filmée dans un communiqué : "On ne peut s’écouter et se comprendre, éventuellement aller vers la position de l’autre, lorsqu’on se parle sous l’œil d’une caméra qui fige souvent les positions. Depuis longtemps, des dizaines de délégations de citoyens sont reçues chaque semaine en mairie pour échanger sur des sujets très divers. Jamais aucune d’entre elle n’a exigé que ces rendez-vous  soient filmés ; et il n’est pas question de créer un précédent." 

Toutefois le maire de Toulouse assure que sa "porte reste ouverte". Pour l'acte XI, les gilets jaunes se donnent rendez-vous ce samedi 26 janvier à 14h à Jean-Jaurès et sur la place du Capitole.