Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

"Gilets jaunes" et manifestations : les autorités se préparent à un samedi à hauts risques

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Paris

Plusieurs manifestations sont prévues ce samedi essentiellement à Paris. Les "gilets jaunes" appellent notamment à converger vers la capitale alors que sont organisées les Journées du patrimoine. La mobilisation des forces de l'ordre, qui craignent des débordements, sera "identique au 1er mai".

Des "gilets jaunes" participant à la marche pour le climat à Nantes, le 25 mai 2019
Des "gilets jaunes" participant à la marche pour le climat à Nantes, le 25 mai 2019 © AFP - Estelle Ruiz / NurPhoto

Marche pour le climat, manifestation contre la réforme des retraites à l'appel de FO et des "gilets jaunes" qui appellent à converger vers la capitale : les autorités redoutent "un samedi à hauts risques" à Paris alors qu'est organisée la 36e édition des Journées européennes du patrimoine. Environ 7.500 policiers et gendarmes seront déployés dans les rues de la capitale a annoncé le préfet de police. À Paris et en région, des bâtiments publics seront fermés au public. 

Une convergence jaune et verte ?

Les forces de l'ordre craignent notamment une "convergence" entre "gilets jaunes" et "Black Blocs qui veulent tout casser" comme à Nantes la semaine dernière où au moins 32 personnes avaient été interpellées. S'il est difficile d’anticiper le nombre de manifestants, près de 3.000 personnes ont indiqué qu'elles participeraient à l'événement Facebook "Acte 45 - Historique : La France entière à Paris". Le rendez-vous est fixé à 10h sur les Champs-Élysées. Dans le quartier, des commerçants qui se disent inquiets ont barricadé leurs commerces. 

Une banque située près des Champs-Elysées se barricade avant la manifestation prévue samedi 21 septembre.  - Radio France
Une banque située près des Champs-Elysées se barricade avant la manifestation prévue samedi 21 septembre. © Radio France - Aurore Jarnoux
La devanture de chez Nino, couturier rue de Berri (75008), a été taguée lors de manifestations précédentes  - Radio France
La devanture de chez Nino, couturier rue de Berri (75008), a été taguée lors de manifestations précédentes © Radio France - Aurore Jarnoux

Plusieurs associations de défense de l'environnement (dont le mouvement Alternatiba, organisateur de la "marche des portraits" décrochés d'Emmanuel Macron, Action climat ou encore Youth for climate...) prévoient en outre un rassemblement commun avec des "gilets jaunes" à 09h place de la Madeleine à Paris. Une manifestation interdite par la préfecture mais Attac et Solidaires ont annoncé avoir déposé une requête en référé contre la mesure et vouloir braver cette interdiction.

Par ailleurs, Force ouvrière appelle à défiler contre la réforme des retraites samedi après-midi entre Duroc dans le 7e arrondissement et la place Denfert-Rochereau dans le 14e arrondissement.

Un dispositif sécuritaire "identique au 1er mai"

Le dispositif sécuritaire sera "identique au 1er mai" a indiqué le préfet de police de Paris. Environ 7.500 policiers et gendarmes, des lanceurs d'eau et des véhicules blindés de la gendarmerie seront déployés dans les rues de la capitale. Face à "des gens qui manifestement veulent prendre des revanches sur je ne sais quelle journée", qui "annoncent : 'nous ne lâcherons rien', je réponds 'nous serons là'", a prévenu Didier Lallement qui a pris un arrêté d'interdiction de manifester.

Appliqué dès ce vendredi 17h, il concerne de larges secteurs de la capitale dont des zones inédites : Champs-Elysées et avenue de la Grande Armée ; Assemblée Nationale ; Hôtel Matignon ; Trocadéro et Tour Eiffel ; Sénat ; cathédrale Notre-Dame de Paris ; et -pour la première fois- Bois de Vincennes et Bois de Boulogne.

"Des pompiers à moto dotés de moyens d'extinction" seront aussi mobilisés pour pouvoir intervenir en cas d'incendie.

"C'est bien que les gens s'expriment (...) il faut que cela puisse se faire dans le calme. J'appelle chacun à ce que cela puisse se faire en bonne intelligence, en concorde et dans le calme pour que nos plus jeunes et nos moins jeunes puissent visiter les bâtiments, en profiter", a commenté le président de la République en marge d'une visite, en Seine-et-Marne, de la maison de la peintre Rosa Bonheur à l'occasion des Journées du patrimoine.

Journées du patrimoine : plusieurs bâtiments fermés

Plusieurs institutions et musées ont renoncé à ouvrir samedi, et parfois même dimanche, à l'occasion des Journées européennes du patrimoine. Dans la capitale, les ministères de l'Éducation nationale et de l'Agriculture, ainsi que la Préfecture de police, située sur l’Île de la Cité, seront notamment fermés au public tout le week-end. 

Des décisions similaires ont été prises en région. À Toulouse, la municipalité a choisi d'adapter ses horaires d'ouverture. Le Capitole ne sera ouvert que jusqu'à 13h samedi. Le théâtre du Capitole a lui aussi modifié sa programmation : toutes les animations sont annulées à partir de 18h samedi. À Colmar, la préfecture du Haut-Rhin sera "exceptionnellement" fermée au public samedi après-midi contrairement à ce qui était prévu. Les personnes qui s’étaient inscrites ont été prévenues selon la préfecture.

Plusieurs stations et gares fermées dans la capitale

Sur ordre de la préfecture de Police, plusieurs stations et gares seront fermées samedi.

Ligne 1 (dès 5h00) : La Défense Grande Arche (ligne 1 uniquement), Esplanade de La Défense, Pont de Neuilly, Les Sablons (Jardin d'Acclimatation), Porte Maillot, Argentine, Charles de Gaulle-Etoile, George V, Franklin Roosevelt, Champs-Elysées Clemenceau, Concorde, Tuileries.

Ligne 2 (dès 5h00) : Charles de Gaulle-Etoile, Victor Hugo, Ternes

Ligne 4 : Saint-Michel (y compris RER Cluny la Sorbonne) et Cité (dès 10h00). Vavin, Raspail, Denfert-Rochereau (dès 12h00).

Ligne 5 (dès 12h00) : Place d'Italie.

Ligne 6 :  Boissière, Charles de Gaulle-Etoile, Kleber (dès 5h00). Place d'Italie, Nationale, Chevaleret, Quai de la Gare, Raspail, Denfert-Rochereau (dès 12h00). Trafic assuré le matin entre Nation et Trocadéro.

Ligne 7 (dès 12h00) : Les Gobelins, Place d'Italie.

Ligne 8 (dès 5h00) : Invalides, Concorde.

Ligne 9 (dès 5h00) : Franklin Roosevelt, Saint-Philippe-du-Roule.

Ligne 10 : Vaneau (dès 5h00). Cluny-la-Sorbonne (dès 10h00).

Ligne 12 (dès 5h00) : Concorde

Ligne 13 (dès 5h00) : Champs-Elysées Clemenceau, Varenne, Invalides.

RER A (dès 5h00) : Charles de Gaulle-Etoile

RER B :  Saint-Michel-Notre-Dame (dès 10h00). Port Royal, Denfert-Rochereau (dès 12h00).

Choix de la station

France Bleu