Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La collecte d'hiver des banques alimentaires commence ce vendredi et va durer trois jours

jeudi 29 novembre 2018 à 16:05 Par Julie Szmul, France Bleu

À partir de ce vendredi, les bénévoles des banques alimentaires se mobilisent dans les supermarchés de toute la France pour obtenir des dons. C'est la traditionnelle collecte d'hiver qui, cette année, pourrait souffrir de la mobilisation des "gilets jaunes".

Les bénévoles, en gilets oranges, ont peur que les blocages des "gilets jaunes" empêchent les Français de donner, cette année.
Les bénévoles, en gilets oranges, ont peur que les blocages des "gilets jaunes" empêchent les Français de donner, cette année. © Maxppp - PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

La collecte d'hiver des banques alimentaires débute ce vendredi. Pendant trois jours, 130.000 bénévoles en gilets oranges vont être mobilisés dans les supermarchés du pays, soit 9.000 points de collecte, pour inciter les clients à faire des dons. Sauf que cette année, les responsables n'ont qu'une crainte : que les blocages des "gilets jaunes" empêchent les Français de donner.

En 2017, ces trois jours de collecte ont permis de recueillir 11.500 tonnes de denrées alimentaires, soit 23 millions de repas, ce qui représente 10% des volumes distribués sur l'année. Mais cette année, le mouvement protestataire des "gilets jaunes" et les blocages engendrés font craindre une baisse des quantités récoltées. 

Gilets jaunes contre gilets oranges ?

Ce weekend "est essentiel", a rappelé Jacques Bailet, président du réseau national des banques alimentaires. L'opération ne peut fonctionner que si les magasins sont correctement approvisionnés et si les gens peuvent passer pour faire leurs courses"

Personne n'est insensible aux gens en difficulté, il y a sûrement même des gilets jaunes parmi nos bénéficiaires

Jacques Bailet explique que les bénévoles, mobilisés partout en France, sont particulièrement inquiets : "la situation est extrêmement contrastée et peu structurée. Dans certains endroits, un dialogue peut s'instaurer, dans d'autres non"

Ce qu'on ne récoltera pas ce weekend, on ne pourra pas le rattraper

Les dons récoltés chaque année par les 79 banques alimentaires de métropole, de la Réunion et des Antilles bénéficient "à deux millions de personnes, principalement des familles monoparentales et des femmes, qui ont besoin d'aide, précise Jacques Bailet. Cette collecte, ce sont des mois de travail".

  - Visactu
© Visactu

Si vous souhaitez faire un don, sachez que les banques alimentaires récoltent principalement les conserves ou les plats préparés, ainsi que les produits sans date limite, comme l'huile ou le café, que la grande distribution ne donne pas dans ses invendus.