Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Gilets Jaunes : Noël au rond-point du Zénith d'Auvergne avec André, Daniel, Christiane et les autres

mardi 25 décembre 2018 à 17:41 Par Dominique Manent, France Bleu Pays d'Auvergne

Ils l'avaient dit, ils l'ont fait. En ce 25 décembre, une petite dizaine de Gilets Jaunes se sont retrouvés au rond-point du Zénith d'Auvergne, à Aubière. Ils ont installé leur camp de fortune sur un terrain privé et ont dressé une table de fête.

Une partie des Gilets Jaunes sur le rond-point du Zénith d'Auvergne
Une partie des Gilets Jaunes sur le rond-point du Zénith d'Auvergne © Radio France - Dominique Manent

Aubière, Puy-de-Dôme, Auvergne-Rhône-Alpes, France

Les Gilets Jaunes du Zénith d'Auvergne sont bel et bien là en ce 25 décembre.  Ils sont une petite dizaine, venus de plusieurs communes du Puy-de-Dôme pour partager un Noël pas tout à fait comme les autres.  Ils ont établi leur campement sur un terrain privé, prêté par un propriétaire solidaire du mouvement, après avoir été délogés par les forces de l'ordre la semaine dernière.  Bonne humeur garantie ...

Un repas solidaire

André, retraité venu de Romagnat, s'est improvisé cuisinier. C'est lui qui prépare le déjeuner pour l'équipe. Au menu : steaks, salade, bûche de Noël. Le pain, tout frais, vient d'arriver. C'est un don de Jean-Noël Halali, le patron du Fournil de Sébastien, à Clermont-Ferrand : "il me restait des pains aux figues, des pains aux raisins. Plutôt que de les jeter, je viens les donner là. Autant faire plaisir à des gens qui défendent leur beefsteak". Michèle, elle, vient de Cournon avec "des chocolats made in France, pour vous réconforter puisque vous êtes au fond du trou avec notre Macron !" lance-t-elle aux Gilets Jaunes très touchés par ces marques de solidarité.  Au rond-point, des automobilistes klaxonnent et envoient des petits signes amicaux. 

Du houx, des assiettes rouges

Sur la table, dressée devant la cabane de fortune des Gilets Jaunes, du houx et des assiettes en carton. "Elles sont rouges, c'est pas jaune aujourd'hui" explique en riant Christiane. Tout le monde s'active, bien emmitouflé. Il fait 8 degrés mais les Gilets Jaunes ont désormais l'habitude de passer leurs journées au grand air. Chacun a le sentiment de vivre un moment unique : "il y a un lien d'amitié qui s'est créé. Le 31 décembre, nous serons là" résume un manifestant.