Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : environ 700 personnes à Grenoble pour l'acte XI

-
Par , , France Bleu Isère

Nouveau samedi de mobilisation pour les "gilets jaunes". Pour l'acte XI, environ 700 manifestants ont marché dans les rues de Grenoble.

Ils se sont donnés rendez-vous au parc Paul Mistral avant de prendre la route du supermarché Carrefour de Meylan
Ils se sont donnés rendez-vous au parc Paul Mistral avant de prendre la route du supermarché Carrefour de Meylan © Radio France - Élisa Montagnat

Grenoble, France

Nouveau samedi de mobilisation pour les "gilets jaunes" de Grenoble. Après dix semaines de manifestation, les rouages sont bien huilés. Comme d'habitude, ils se sont rassemblés à 13h au parc Paul Mistral avant d'entamer une marche. 

Ils sont plusieurs centaines à avoir quitté le parc Paul Mistral à Grenoble - Radio France
Ils sont plusieurs centaines à avoir quitté le parc Paul Mistral à Grenoble © Radio France - Élisa Montagnat

Les 700 manifestants ont ensuite marché jusqu'au supermarché Carrefour de Meylan, pour dénoncer les pratiques de groupe et les mauvaises conditions de travail des salariés.

En se dirigeant vers le Carrefour de Meylan, les gilets jaunes ont bloqué la départementale dans les deux sens de circulation. - Radio France
En se dirigeant vers le Carrefour de Meylan, les gilets jaunes ont bloqué la départementale dans les deux sens de circulation. © Radio France - Elisa Montagnat

Le magasin a fermé ses grilles une quarantaine de minutes. Les clients pouvaient sortir, mais personne ne pouvait rentrer.

Prise de parole devant le Carrefour de Meylan. Les gilets jaunes dénoncent les pratiques de groupe. - Radio France
Prise de parole devant le Carrefour de Meylan. Les gilets jaunes dénoncent les pratiques de groupe. © Radio France - Elisa Montagnat

Le délégué syndical CGT de Carrefour Meylan a alors pris la parole au mégaphone devant les manifestants pour parler convergence des luttes. Selon lui, les salariés du groupe ont les mêmes revendications que le mouvement des gilets jaunes. La rencontre était apparemment prévue.

Pour ce délégué syndical, salariés de Carrefour et gilets jaunes c'est le même combat. - Radio France
Pour ce délégué syndical, salariés de Carrefour et gilets jaunes c'est le même combat. © Radio France - Elisa Montagnat

Lors de la prise de parole du syndicaliste devant les gilets jaunes, un employé de Carrefour s'est posté à ses côtés et l'a filmé. Pour Damien, l'un des porte-parole des manifestants grenoblois, "cette pression exercée sur un représentant syndical prouve que l'on ne s'est pas trompé de cible en venant à Carrefour."

Une fois de plus, de nombreuses pancartes étaient dédiées au Référendum d'Initiative Citoyenne (R.I.C) - Radio France
Une fois de plus, de nombreuses pancartes étaient dédiées au Référendum d'Initiative Citoyenne (R.I.C) © Radio France - Elisa Montagnat

Les gilets jaunes ont ensuite repris la direction du centre-ville, pour s'arrêter finalement devant la permanence de la députée Emilie Chalas. Les forces de l'ordre étaient là, le face-à-face était tendu mais la situation n'a pas dégénéré. Après avoir scandé quelques slogans à l'encontre de la députée et des forces de l'ordre, les gilets jaunes ont repris leur marche en centre-ville.

A proximité de la permanence d'Emilie Chalas, le face-à-face était tendu mais les forces de l'ordre n'ont pas fait usage de gaz lacrymogènes. - Radio France
A proximité de la permanence d'Emilie Chalas, le face-à-face était tendu mais les forces de l'ordre n'ont pas fait usage de gaz lacrymogènes. © Radio France - Elisa Montagnat

A la tombée de la nuit, des personnes cagoulées et vêtues de noir ont rejoint le cortège. Ils ont dressé des barricades avec tout le matériel de chantier qui se trouvait sur leur passage, le long de l'avenue Félix Viallet. Ils ont également allumé des feux de poubelles, et des individus s'en s'ont pris aux vitrines des banques qui se trouvaient sur le chemin, en les caillassant et les taguant. C'est là que les forces de l'ordre sont intervenues et ont sonné la fin de la manifestation en dispersant les gilets jaunes avec des grenades lacrymogènes.

Plusieurs vitrines de banques du centre-ville ont été dégradées. - Radio France
Plusieurs vitrines de banques du centre-ville ont été dégradées. © Radio France - Elisa Montagnat