Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : "Si ça ne tenait qu'à moi, je n'aurais pas fêté Noël cette année"

-
Par , France Bleu Cotentin

En ce week-end de Noël, un petit groupe de Gilets jaunes se relaie sur le rond-point des Pieux dans la Manche. Ces manifestants, devenus amis au fil du temps, ont prévu de passer le réveillon en famille mais sans perdre contact et avec l'idée de revenir vite.

Sylvie et Richard manifestent aux Pieux ou ailleurs dans la Manche, depuis plus d'un mois.
Sylvie et Richard manifestent aux Pieux ou ailleurs dans la Manche, depuis plus d'un mois. - Valentine Joubin

Les Pieux, France

Alors que d'autres défilent pour l'acte VI du mouvement, les occupations de ronds-points ou d'axes routiers se poursuivent, ce samedi, dans la Manche, à Saint-Lô, Granville ou encore aux Pieux où s'est rendu France Bleu Cotentin. Les manifestants ont prévu de passer les fêtes en famille mais avec leur mobilisation en tête et l'envie de revenir vite.

Il ne manque plus que le sapin

Quelques chaises en plastique, un brasero pour se tenir chaud, un gilet jaune toujours sur le dos et parfois un bonnet de rouge et blanc sur la tête, l'ambiance de Noël n'est pas loin sur le campement à l'entrée des Pieux. "On a failli mettre un sapin de Noël, si j'en trouve un je viendrai le mettre", lance dans un sourire Richard, 56 ans. Après quatre week-end sur différends ronds -points, ce routier compte passer le réveillon de Noël en famille, "Je n'ai pas mangé avec mes enfants les dimanche midi parce que je ne voulais pas quitter mes camarades. Ils sont grands, mais j'ai envie de les avoir avec moi".

Les gilets jaunes passeront Noël en famille mais promettent de revenir vite sur leur campement. - Aucun(e)
Les gilets jaunes passeront Noël en famille mais promettent de revenir vite sur leur campement. - Valentine joubin

Une médaille pour les femmes 

Martine, 57 ans, au chômage, a promis de fêter Noël avec son fils et sa belle famille mais elle n'a pas vraiment le cœur à la fête, "S'il n'y avait eu que moi, je n'aurais pas fêté Noël. Je suis tellement déçue que je serais restée avec les gilets jaunes sur le bitume". Tous ceux présents ce samedi entendent d'ailleurs revenir, très vite, sur ce rond point ou ailleurs. Pour Sylvie, alias "Zézette", les gilets jaunes sont devenus "des amis". Une joyeuse bande d'actifs et de retraités : "On prend des nouvelles les uns des autres". "Il faudrait donner une médaille aux femmes, ajoute Marcial, 87 ans, ce sont les meilleures gilets jaunes".

Choix de la station

France Bleu