Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes et syndicats manifestent ensemble à Orléans

-
Par , , France Bleu Orléans

1500 personnes ont défilé dans le calme dans les rues d'Orléans ce mardi, à l'appel des syndicats CGT, FSU et SUD. Près de 200 gilets jaunes se sont joints au cortège, avec comme mot d'ordre : la défense du pouvoir d'achat.

Cortège de gilets jaunes et de syndicalistes le 5 février 2019, rue Jeanne d'Arc à Orléans
Cortège de gilets jaunes et de syndicalistes le 5 février 2019, rue Jeanne d'Arc à Orléans © Radio France - Anne Oger

Environ 1500 personnes ont manifesté ce mardi matin à Orléans, répondant à l'appel à la mobilisation des syndicats CGT, Solidaires et FSU, en faveur du pouvoir d'achat. Entre 100 et 200 gilets jaunes étaient présents dans le cortège, parti du parvis de la cathédrale en milieu de matinée. "L'union fait la force", explique Nadine. Avec son gilet jaune sur le dos, elle reconnaît qu'il y a eu, au départ, une certaine méfiance envers les organisations syndicales : "on ne voulait pas qu'ils s'approprient le mouvement des gilets jaunes qui est un mouvement à part entière. On ne voulait pas qu'ils parlent pour nous. Mais par contre, les soutenir, pas de souci, _on se bat pour la même chose : le pouvoir d'achat_."

On a très rapidement fait la convergence avec les gilets jaunes" (SUD)

Même son de cloche chez les syndicalistes croisés dans le cortège orléanais : "on est ouverts au débat", explique Marc Lavaud, du syndicat SUD. "Avec les gilets jaunes, on a eu un petit round d'observation au début. Mais on a très rapidement fait la _convergence avec eux_." Le secrétaire départemental de Solidaires Loiret reconnaît ne pas être d'accord avec tous les gilets jaunes sur tous les sujets : "les gilets jaunes, c'est le peuple, il y a tous les partis, tous les avis, toutes les représentations, donc il faut faire avec. Et globalement, les manifs de gilets jaunes, ça devient un lieu de socialisation, de culture populaire parfois. Les gens se parlent et discutent sur les rond-points, et depuis le début du mouvement des gilets jaunes, les revendications ont évolué, et aujourd'hui elles rejoignent celles qu'on porte depuis des années." 

Filtrage devant la centrale EDF de Dampierre (Loiret)

Les gilets jaunes et les syndicalistes ont mené d'autres actions communes dans le Loiret ce mardi. Des manifestations ont eu lieu à Montargis et Gien également. Une action de filtrage des accès de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly a réuni plusieurs dizaines de personnes entre 6h30 et 10h30, mêlant gilets jaunes et militants Sud-Energie. Tandis que les gilets jaunes se donnaient rendez-vous à partir de 15 heures à Saran devant le site Amazon pour "agir aux licenciements abusifs" de plusieurs salariés du groupe, notamment à Saran, qui avaient "apporté leur soutien aux gilets jaunes".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu