Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : une manifestation sous tension à Dijon

samedi 24 novembre 2018 à 17:54 Par Stéphanie Perenon, France Bleu Bourgogne

Malgré l'arrêté d'interdiction de manifester en centre-ville à Dijon, les gilets jaunes se sont retrouvés place de la République à 14 heures. Le cortège s'est ensuite dirigé vers le centre-ville et la place de la Libération où le face-à-face avec les forces de l'ordre a été très tendu.

Face à face tendu ce samedi après-midi en centre-ville à Dijon, ici Place Darcy, entre les gilets jaunes et les forces de l'ordre.
Face à face tendu ce samedi après-midi en centre-ville à Dijon, ici Place Darcy, entre les gilets jaunes et les forces de l'ordre. © Radio France - Stéphanie Perenon

Dijon, France

Le rendez-vous de ce samedi s'est donné sur les réseaux sociaux. Place de la République à Dijon, à 14 heures, il sont une petite cinquantaine, de tous les âges, avec leurs enfants pour certains. Ils sont conscients d'être là sans autorisation mais ne supportent plus la situation. "Ne pas être entendu et ne pas être compris par ce gouvernement qui nous matraque", dit Nicolas venu avec ses deux enfants et sa femme. A leurs côtés, pas mal de retraités qui n'ont pas manifesté cette semaine mais qui comme cette manifestante, "en avait assez de râler et de rester les bras croisés". 

Face-à-face tendu avec les forces de l'ordre

L'indécision règne, certains gilets jaunes prennent le porte-voix et annoncent un départ vers la place Darcy. Décidant du même coup d'aller à l'encontre des directives des forces de l'ordre. Plusieurs cars de CRS sont postés à quelques mètres d'eux. Les manifestants s'engagent alors sur les voies du tram et malgré les premiers jets lacrymogènes, le cortège passe et s'enfonce vers la place Darcy.

Situation confuse place de la Libération

Après un passage rue des Godrans, les manifestants essuient à nouveau des jets de bombes lacrymogènes. Place Darcy les manifestants et les forces de l'ordre se sont face. Le groupe des manifestants décident alors de se scinder, certains restent sur place pour bloquer le tram, d'autres décident de rejoindre la place de la Libération. Là quelques gilets jaunes ont réussi à se regrouper mais les cars de policiers et de CRS bloquent les accès à la place. D'autres jets de bombes lacrymogènes sont envoyés vers les manifestants. "Honteux" crie cette femme d'un certain âge, qui ne comprend pas l'attitude des forces de l'ordre. Pour cet autre manifestant, "si on nous avait laissé passer on n'en arriverait pas là!".

Jets lacrymogènes envoyés sur les manifestants rassemblés place de al Libération cet après-midi à Dijon. - Radio France
Jets lacrymogènes envoyés sur les manifestants rassemblés place de al Libération cet après-midi à Dijon. © Radio France - Stéphanie Perenon

Sit-in place de la Libération

Le calme revient peu à peu et les gilets jaunes sont à nouveau rassemblés. Ils sont environ 300 mais personne ne sait vraiment quoi faire. L'un d'eux propose de rester là, pour un sit-in, les manifestants s'assoient alors un à un, avant d'entonner la Marseillaise puis un ban bourguignon. 

Un sit-in est organisé place de la Libération par les gilets jaunes. - Radio France
Un sit-in est organisé place de la Libération par les gilets jaunes. © Radio France - Stéphanie Perenon

Mais rapidement la question de savoir quoi faire se pose à nouveau et au porte-voix, l'un des gilets jaunes propose d'aller vers le palais des Congrès, mais c'est finalement vers la gare que les manifestants ont décidé de se rendre. Après un blocage des voies, les manifestants ont quitté la gare de Dijon. 

Plusieurs petits groupes de manifestants se sont ensuite dispersés dans Dijon, certains bloquaient le tram place de la République tandis que d'autres ont pris la direction de la préfecture à Dijon où ils ont lancé des projectiles en direction des policiers. A 18h30 la mobilisation des gilets jaunes a pris fin.

D'autres manifestations ont eu lieu ce samedi à Beaune, Montbard, Saulieu, Chatillon-sur-Seine, Til-Chatel. Des opérations "péages gratuits" ont également été menés toute cette journée en Côte-d'Or ainsi qu'un barrage filtrant aux abords de la Toison d'or à Dijon.