Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : vague d'annulations dans les hôtels du centre-ville de Bordeaux

-
Par , France Bleu Gironde

Les hôtels du centre-ville de Bordeaux accusent le coup. Impressionnés par les images des débordements lors des manifestations des Gilets jaunes, de nombreux clients ont annulé leurs réservations. Les pertes sont importantes pour cette période de l'année.

Situé près de la place des Quinconces, l'Hôtel de Tourny a connu une baisse de fréquentation en décembre.
Situé près de la place des Quinconces, l'Hôtel de Tourny a connu une baisse de fréquentation en décembre. © Radio France - Camille Huppenoire

Bordeaux, France

Les manifestations répétées des Gilets jaunes dans le centre-ville de Bordeaux ont eu un impact économique direct. Alors que certains magasins comme l'Apple Store ont été vandalisés, d'autres ont baissé le rideau, par précaution, les samedis de rassemblement des Gilets jaunes. Mais les commerces, pour lesquels Alain Juppé a décidé de faire un geste avec un stationnement gratuit avant Noël, ne sont pas les seuls touchés par le mouvement : les hôtels du centre-ville de Bordeaux connaissent une baisse de fréquentation, notamment sur la clientèle étrangère.

Un perte significative - Romain Fabre, manager du Quality Hotel.

Difficile, pour les équipes du Quality Hotel proche de la rue Sainte-Catherine, de rassurer les clients qui appellent, inquiets et prêts à annuler leur séjour. Car l'établissement est situé à quelques pas de l'Apple Store, pillé en marge d'une manifestation. Les images ont fait le tour de France, et du monde, confirme un couple de clients britanniques, qui a maintenu son séjour. D'autres ont préféré reporter, ou renoncer à leur séjour. "On a une perte significative" déclare Romain Fabre, le manager. Rien que ce samedi, 25 nuitées ont été annulées. 

La crainte d'un impact économique à plus long terme

Outre la conséquence économique immédiate, les hôteliers craignent des conséquences à plus long terme. Propriétaire de l'Hôtel de Tourny, non loin de la place des Quinconces, Jean-Philippe Burgeat compte "15 à 20% de manque à gagner" depuis le début du mouvement des Gilets jaunes. Il confie que "les gens ne sont pas très rassurés" par le climat actuel sur Bordeaux. S'il ne veut pas être pessimiste, il affirme qu'il faudra faire des efforts pour redorer l'image de la ville et lui rendre sa pleine attractivité. Une réunion avec l'adjoint au maire de Bordeaux chargé du tourisme est prévue ce mardi.  

Choix de la station

France Bleu