Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Gilles, brodeur à Nîmes : "Nike m'a contacté pour broder des étoiles sur 15 000 maillots des Bleus"

jeudi 19 juillet 2018 à 19:12 Par Hajera Mohammad, France Bleu Gard Lozère

Le nouveau maillot des champions du monde de football, avec les deux étoiles, ne sera pas en vente avant mi-août en boutique. À Nîmes, Gilles Drouin, brodeur, est très sollicité par des particuliers, mais pas seulement.

Antoine Griezmann, Paul Pogba et Kylian Mbappé fiers de leur deuxième étoile.
Antoine Griezmann, Paul Pogba et Kylian Mbappé fiers de leur deuxième étoile. © Maxppp - Maxppp

Nîmes, France

Après avoir attendu 20 ans pour la décrocher, les supporters de l'équipe de France de football doivent encore patienter quelques semaines pour porter la deuxième étoile sur leur maillot bleu. Nike, l'équipementier officiel de l'équipe, ne mettra pas envente le maillot des champions du monde 2018 avant la mi-août. Pourtant, certains, trop impatients ont trouvé une autre solution : aller chez le brodeur !

Des supporters impatients

Une étoile tout de suite, maintenant et surtout moins chère. Autant d'arguments qui poussent les clients à se rendre chez Gilles Drouin, brodeur à Nîmes depuis 20 ans. Mais "hors de question de faire du commerce là-dessus, c'est de la contrefaçon", affirme ce dernier. En revanche, il pourrait "le faire pour [son] fils ou [son] neveu gratuitement", avoue-t-il.

Gilles Drouin, brodeur à Nîmes - Radio France
Gilles Drouin, brodeur à Nîmes © Radio France - Hajera Mohammad

Gilles Drouin pourrait gagner beaucoup d'argent s'il acceptait ces demandes, à 10 euros l'étoile brodée. Et il a même eu l'occasion de décrocher une grosse commande. "Lundi matin, le lendemain de la victoire, un homme m'a appelé et a expliqué qu'il travaillait pour Nike". Surpris, le brodeur a eu des doutes : "Bien évidemment, dans la mesure où je n'ai pas eu de mail et que ce n'est pas moi qui l'ai appelé, je reste très prudent. Je ne suis jamais sûr de rien."

Une commande de 15.000 maillots

Même s'il a l'habitude de travailler avec des gros clients, il ne s'attendait pas à cette commande "On m'a demandé de rebroder la première étoile et broder en plus, la seconde, sur 15.000 maillots". Soit 150.000 euros à gagner. Mais Gilles Drouin a dû refuser car il n'avait pas le matériel adéquat. "Je ne fais que des petites séries. À l'unité, ce serait une charge de travail trop importante, surtout qu'ils ont l'air d'être très pressés".

Comme Gilles Drouin, brodeurs sont sollicités un peu partout en France et même à l'international pour travailler sur ces maillots deux étoiles, mais gare aux contrefaçons. Selon l'Agence France Presse, de faux modèles sont déjà en vente en Chine, avec des prix compris entre 8 et 29 euros, loin du tarif officiel pour le maillot signé par Nike, à 85 euros.