Économie – Social

Gilles Savary (député PS Gironde) : "La grève des cheminots ne sert pas à grand chose"

Par Florence Pérusin, France Bleu Gironde mardi 17 juin 2014 à 10:12

Gilles Savary dans le studio de France Bleu Gironde
Gilles Savary dans le studio de France Bleu Gironde © Radio France - Florence Pérusin

Le député socialiste du Sud Gironde sera le rapporteur cet après-midi de la réforme ferroviaire qui arrive en débat à l'Assemblée nationale. Au 7e jour de grève à la SNCF, il assure que des amendements ont été rajoutés par le gouvernement pour sortir de la crise.

Gilles Savary sera au premier rang dans l'Hémicycle à partir de 17 h. Le député PS du Sud Gironde est le rapporteur de la réforme ferroviaire, qui sera débattue à partir de cet après-midi, et dont les syndicats (CGT et Sud Rail) demandent le report. Non sans une certaine ironie, le député girondin suggère une certaine schizophrénie des syndicats qui dénoncent aujourd'hui un projet qu'ils demandaient hier lundi.

"Cette grève se retourne contre une réforme que les syndicats attendent depuis trois ans !" — Gilles Savary

La réforme prévoit de regrouper la SNCF et RFF au sein d'une même holding publique, mais toujours avec deux sociétés alors que les syndciats demandent une fusion pure et simple.

"La formule de la holding publique fonctionne parfaitement en Allemagne, en Suisse ou encore au Japon. Mettre tous ses oeufs dans le même panier entrainerait une grande confusion". — Gilles Savary

Au 7e jour de conflit, Gilles Savary promet aussi que des amendements destinés à favoriser une sortie de crise ont été apportés au texte et qu'ils feront l'objet de débats dès cet après-midi.

À LIRE AUSSI ► Consultez l'état du trafic des TER en temps réel en Aquitaine► Le trafic sur les grandes lignes sur Infolignes

Gilles Savary: "Cette réforme, ce sont les syndicats qui la demandent depuis 3 ans".