Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Gironde : Hermès s'installe sur la presqu'île d'Ambès près de Bordeaux

lundi 30 octobre 2017 à 9:03 Par Pierre-Marie Gros et Seina Baalouche, France Bleu Gironde

La maison de luxe Hermès a choisi la plus petite commune de la Métropole bordelaise pour implanter un atelier de maroquinerie d'ici à 2020, à St Vincent de Paul, sur la presqu'île d'Ambès. 250 emplois doivent être créés.

Un atelier d'Hermès à Pantin, en région parisienne - illustration -
Un atelier d'Hermès à Pantin, en région parisienne - illustration - © Maxppp -

Saint-Vincent-de-Paul, France

C'est d'abord un atelier de maroquinerie provisoire qui doit ouvrir dans un an, en septembre 2018, avec une vingtaine d'artisans, mais à terme, Hermès, doit créer 250 emplois à St Vincent-de-Paul dans l'agglomération de Bordeaux. Hermès fabriquera dans ces "ateliers de Guyenne" des sacs à main dont la demande est toujours très forte en Asie. D'autres implantations pourraient suivre.

Pour le maire et les habitants de Saint-Vincent-de-Paul, l'implantation de l'usine Hermès va permettre de "dynamiser" le village. Reportage à Saint-Vincent-de-Paul

Darwin comme entremetteur

St Vincent-de-Paul a été préférée à Bordeaux, et tout est parti, raconte le journal Sud Ouest, d'un repas, il y a un an, à Darwin, sur la rive droite de Bordeaux, avec les dirigeants d'Hermès, qui recherchaient des terrains en Gironde pour s'implanter. C'est le co-fondateur de Darwin, Philippe Barre, qui leur a soufflé l'idée d'aller faire un tour dans ce village de la presqu'île d'Ambès.

Ce qui a séduit la maison de luxe, ce sont plusieurs arguments : un territoire semi-rural, avec une possibilité sur place de main d'oeuvre, un terrain suffisamment grand de six hectares, non loin du centre du village, alors qu'à Bordeaux, il y avait plus de contraintes architecturales et en plus, les parcelles proposées sur la rive droite de la Garonne, près du pont Chaban-Delmas, étaient trop petites.

Quel calendrier ?

Un atelier provisoire va ouvrir dès septembre 2018, avec une vingtaine d'artisans. Puis un atelier de 5 550 m2 va être construit à St Vincent de Paul. Livraison prévue en 2020. Une centaine d'embauches sont prévues, dans un premier temps, puis d'ici quatre ans, 150 de plus. Premiers recrutements dès l'an prochain, pour une formation de 18 mois.

Ce sera la 4ème implantation d'Hermès en Nouvelle Aquitaine. Les ateliers de Nontron, en Dordogne, et de Montbron, en Charente, emploient déja 600 personnes. Hermès cherche déjà d'autres sites d'implantation.

Hermès emploie 13 059 personnes dans le monde, dont 8 060 en France. Les 3 136 artisans selliers-maroquiniers fabriquent les selles et articles d’équitation en cuir, les sacs, les bagages et la petite-maroquinerie dans les 15 sites de production d’Hermès, tous situés dans l’hexagone.