Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gironde : Le Petit Basque dévoile sa nouvelle usine de Saint Médard d'Eyrans

-
Par , France Bleu Gironde

Le fabricant de yaourts et de desserts au lait de brebis vient d'inaugurer ses locaux qui ont été agrandis. Le groupe breton Sill Entreprises, qui a racheté le site en 2014, a investi neuf millions d'euros pour moderniser et étendre la gamme de production.

L'entrée de l'usine Le Petit Basque, à Saint Médard d'Eyrans
L'entrée de l'usine Le Petit Basque, à Saint Médard d'Eyrans © Radio France - Pierre-Marie Gros

Le saviez-vous ? Le Petit Basque, le célèbre caillé au lait de brebis, est fabriqué en Gironde, à St Médard d'Eyrans, à vingt kilomètres au sud de Bordeaux. Cette usine a été rachetée en 2014 par le groupe breton Sill Entreprises,  qui commercialise les yaourts Malo et le beurre Le Gall , et elle vient de faire peau neuve; des locaux flambant neufs qui viennent d'être inaugurés.

Neuf millions d'euros ont été investis ces quatre dernières années pour moderniser la production et lancer toute une gamme de nouveaux desserts. Entre temps, la conserverie Lou Gascoun, qui se trouvait également sur le site, a migré en Dordogne, ce qui a libéré de la place et permis cet extension. 

"Le contrat de départ était clair au moment du rachat : nous n'allions pas délocaliser , explique Henri Léon, le directeur général délégué de Sill Entreprises, et nous nous engagions à développer l'usine." Le pari semble réussi, puisqu'en quatre, le chiffre d'affaire a été doublé : il est aujourd'hui de 56 millions d'euros. 47 personnes ont également été embauchées ; 150 personnes travaillent désormais sur le site. 

Sur la nouvelle ligne de conditionnement
Sur la nouvelle ligne de conditionnement © Radio France - Pierre-Marie Gros

"Après le déménagement de Lou Gascoun, poursuit Henri Léon, nous avons réhabilité la partie conserverie; 2 500 mètres de locaux ont été remodelés dans l'usine, et la capacité de stockage a également été étendue."

Nous avons doublé le chiffre d'affaire en quatre ans. - Henri Léon, directeur général délégué de Sill Entreprises 

"En quatre ans, nous avons doublé le chiffre d'affaire, et embauché quarante personnes" Henri Léon, le directeur général délégué de Sill Entreprises

Le site accueille notamment une nouvelle ligne de conditionnement, qui représente à elle seule un investissement de trois millions d'euros. Elle a permis de lancer toute une nouvelle gamme de produits : riz au lait de brebis, semoule au lait de brebis, mais aussi mousse au chocolat ou au caramel, et des yaourts à base de laits végétaux. Car, le caillé au brebis dans son petit pot en carton a beau rester le produit emblématique, ce sont 128 recettes qui sont fabriquées ici , dont 40 sous la marque Petit basque. 9.000 à 10.000 pots par heure sont fabriqués, en 3X8, 7 jours sur 7. 

Le caillé de brebis, "l'ADN de la marque"
Le caillé de brebis, "l'ADN de la marque" © Radio France - Pierre-Marie Gros

La collecte du lait de brebis est quotidienne, 15 millions de litres sont ainsi récupérés chaque année , auprès de quelques 110 éleveurs, de la Dordogne à l'Aveyron. "Certes, la source d'approvisionnement est un peu éloigné, concède Hubert Martin, le directeur du site, mais en contrepartie, du point de vue logistique, ici aux portes de Bordeaux, nous sommes très bien placés pour les livraisons". 

L'arrivée du camion de collecte
L'arrivée du camion de collecte © Radio France - Pierre-Marie Gros

Hubert Martin est resté à la tête de l'usine dont il était propriétaire avec son frère , et qu'ils ont vendue à Sill, et il ne le regrette pas. "On vit une très belle aventure avec un groupe familial, qui nous permet d'investir, avec des moyens humains et commerciaux que nous n'avions pas seuls". Ce que confirme Henri Léon " Le Petit Basque a rejoint notre force de vente : il était un acteur régional, il est devenu un acteur national".

C'est une belle aventure qui continue - Hubert Martin, directeur du site 

Une gamme de produits diversifiée, et une usine modernisée

Le Petit Basque a encore augmenté ses ventes de 15% l'an dernier. Il reste le leader sur ce marché des yaourts au lait de brebis, avec 58% des parts. L'entreprise va encore recruter une vingtaine de personnes à Saint-Médard-d'Eyrans pour passer à 170 salariés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess