Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Gironde : Thalès conçoit les équipements de l'avion du futur sur son campus de Mérignac

lundi 5 novembre 2018 à 15:34 Par Pierre-Marie Gros, France Bleu Gironde

Gil Michielin, le président de l'activité avionique du groupe Thales, dont le siège est à Mérignac, était l'invité de France Bleu Gironde ce mardi matin. Il a tiré un bilan positif de son campus construit il y a 2 ans, et conçu comme une espace de travail totalement connecté.

Le campus Thales de Mérignac
Le campus Thales de Mérignac - Thales

Mérignac, France

Gil Michielin, le patron de Thalès-Avionics, qui était ce mardi matin l'invité spécial de France Bleu Gironde assure avoir constaté la différence: avec son nouvel espace de travail innovant, ouvert il y a 2 ans à Mérignac et conçu comme un campus, les 2700 salariés du groupe sont beaucoup plus efficaces dans leur nouvel environnement. Les prises de décisions sont facilitées et la communication s'est considérablement améliorée.

En octobre 2016, après deux ans de travaux, Thales a regroupé à Mérignac, près de l'aéroport, ses deux pôles qui se trouvaient jusque là au Haillan et à Pessac. Ce nouveau site emploie aujourd'hui 2 700 salariés, dont plus de 70% de cadres et d'ingénieurs. C'est le plus gros employeur privé de la région , et il a encore embauché 80 personnes en 2018. 

L'entrée du campus Thales de Mérignac  - Aucun(e)
L'entrée du campus Thales de Mérignac - Thales

Surur ce campus de 60.000 mètres carrés, la société conçoit toute l'électronique de vol des avions d'aujourd'hui et de demain. 50% de son activité est tourné vers le civil, l'autre moitié vers le militaire. Pour la défense, l'entreprise met au point par exemple les équipements et les systèmes embarqués du Rafale, l'avion de combat de Dassault fabriqué juste à côté. Pour l'aéronautique, il faut savoir que deux avions sur trois dans le monde décollent et atterrissent grâce aux technologies Thales. Le cockpit de l'Airbus est ainsi entièrement conçu par la société.

Innovation constante

Ce sont 3 milliards d'euros par an que le groupe investit, notamment ici sur son site girondin, dans la recherche et le développement. C'est là qu'il travaille à l'avion du futur,  un avion de plus en plus connecté, pour améliorer encore le pilotage, mais aussi pour le confort des passagers, avec demain, pourquoi pas, le wi-fi comme à la maison. 

L'avenir, ce sont aussi les drones : Thales est partie prenante du projet Pélican, un projet soutenu par le conseil régional, qu'elle développe en partenariat avec d'autres entreprises de l'agglomération comme C Discount ou Air Marine. Il s'agit d'imaginer la livraison de colis par des drones à travers toute la métropole. Les premiers essais viennent d'avoir lieu, et la mise en service est espérée pour 2023.