Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social
Dossier : Le combat des salariés de GM&S Industry pour sauver leurs emplois en Creuse

GM&S : le CE demande à Bruno le Maire de faire pression sur GMD

Le CE de l'entreprise GM&S a diffusé une lettre ouverte où il somme Bruno le Maire le ministre de l'économie de faire davantage pression sur l'unique repreneur GMD afin qu'il reprenne davantage de salariés.

Yann Augras (à gauche) le délégué CGT est l'une des figures du mouvement
Yann Augras (à gauche) le délégué CGT est l'une des figures du mouvement © Maxppp - Maxppp

La Souterraine, France

Le CE de l'entreprise de GM&S a écrit une lettre ouverte à Bruno le Maire le ministre de l'économie et des finances. Le CE souhaite que le ministre fasse pression sur Alain Martineau le PDG de GMD et candidat unique à la reprise de l'usine de la Souterraine afin qu'il reprenne davantage de salariés.

Le CE veut sauver davantage d'emplois

L'offre de reprise de GMD, tout le monde la connait. 120 salariés repris sur les 277 avec un investissement de 15 millions d'euros répartis à parts égales entre l'état et les constructeurs Peugeot et Renault, ainsi qu'un rachat des murs de l'usine par Alain Martineau le PDG de GMD.

Pour Yann Augras le délégué CGT de l'usine qu'a joint France Bleu Creuse, il faut que le ministre de l'économie use de son pouvoir pour sauver plus d'emplois "Il me semble qu'il est ministre de l'économie et pas maire de Guéret? Donc s'il n'est pas capable en tant que ministre de l'économie de secouer pour garder un peu d’industrie en France, il faut qu'il fasse autre chose le monsieur!"

Il faut l'obliger [Alain Martineau PDG de GMD] à reprendre plus de personnes - Yann Augras délégué CGT de GM&S

Yann Augras ajoute également et toujours à l'attention de Bruno le Maire "l'état peut le faire, c'est juste une histoire de volonté!"

Décision le 4 septembre

Lundi, le tribunal de commerce de Poitiers a de nouveau reporté sa décision sur la reprise de l'usine par le groupe GMD. La justice se prononcera le 4 septembre et elle a ordonné une poursuite de l'activité jusqu'au 18 septembre. Lundi des salariés s'étaient rendus à vélo à Poitiers pour accueillir la décision.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu