Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Le combat des salariés de GM&S Industry pour sauver leurs emplois en Creuse

GM&S: une association pour continuer la lutte

lundi 27 novembre 2017 à 19:20 Par Sarah Vildeuil, France Bleu Creuse

Les GM&S ont désormais une association de soutien et de défense des salariés et des ex-salariés de l'entreprise. Cette association, présentée ce lundi existe depuis deux mois. Elle a été créée par une quinzaine de salariés.

L'association des GM&S compte déjà près de 200 adhérents
L'association des GM&S compte déjà près de 200 adhérents © Radio France - Sarah Vildeuil

La Souterraine, France

L'objectif principal de cette nouvelle association est de conserver les liens entre salariés et anciens salariés de GMS. Pour cela différentes actions sont prévues. "C'est par exemple aider à monter des dossier éventuellement pour la recherche d'emploi, explique Alain Teissedre, le secrétaire. L'association peut servir aussi à trouver les fonds nécessaires pour de la formation, ou encore pour aider des gens qui se trouvent en difficulté financières ou morales."

Ne pas remplacer le syndicat

L'association de soutien et de défense des salariés et ex-salariés de GMS a aussi permis de financer des déplacements en car ou encore des vidéos sur la lutte des GMS. La structure, ouverte à tout le monde, compte déjà près de 200 adhérents. Mais il n'est pas question de se substituer au syndicat. "Chacun a son rôle, précise Daniel Lachaise, le président. Le syndicat a un rôle de défense et de revendication auprès des salariés, tandis que nous, nous avons un but de soutien des salariés."

Daniel Lachaise (au centre), le président de l'association de soutien et de défense des salariés et ex-salariés de GM&S.  - Radio France
Daniel Lachaise (au centre), le président de l'association de soutien et de défense des salariés et ex-salariés de GM&S. © Radio France - Sarah Vildeuil

L'association a déjà pu récolter environ 40 000 euros. Elle peut compter sur les dons ou encore sur la vente de badges, présentés par le trésorier, Franck Cariat. "Ce sont des badges plutôt revendicatifs. Ils sont demandés un peu partout en France. Il y a beaucoup d'entreprises et de salariés qui s'identifient à notre lutte. Le sens de l'association, c'est de faire prendre conscience aux gens que ce qui nous est arrivé peut arriver à n'importe qui." Les GM&S et leur association aimeraient servir d'exemple à d'autres entreprises, qui n'osent pas se défendre.

Les badges blancs avec le logo de l'association sont offerts aux adhérents. Les bleus sont vendus pour financer l'association.  - Radio France
Les badges blancs avec le logo de l'association sont offerts aux adhérents. Les bleus sont vendus pour financer l'association. © Radio France - Sarah Vildeuil