Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Grâce à des chauffeurs volontaires, des personnes âgées sortent de l'isolement à Amiens

lundi 27 novembre 2017 à 9:32 France Bleu Picardie et France Bleu

Depuis deux mois, Car 80 (Conduire l'Automobile d'un Retraité) met en relation des chauffeurs volontaires et des personnes âgées isolées à Amiens. Un service qui va au-delà du simple transport puisqu'un lien social se crée au sein du binôme. L'association recherche de nouveaux bénéficiaires.

Monique, 83 ans, et Jackie, un chauffeur retraité de 64 ans qui lui permet de sortir de chez elle.
Monique, 83 ans, et Jackie, un chauffeur retraité de 64 ans qui lui permet de sortir de chez elle. © Radio France

Monique a "un sale caractère", comme elle dit. Elle veut continuer de vivre chez elle, même si cela devient difficile pour cette dame coquette de 83 ans qui se déplace difficilement avec sa canne. Cette Amiénoise de 83 ans a perdu son mari il y a 7 ans et depuis elle vit seule. Grâce à Car 80 (Conduire l'Automobile d'un Retraité), Monique a un peu de compagnie depuis deux semaines.

Ce n'est pas juste conduire, descendre, ouvrir la voiture

Deux fois par semaine, Jackie, un chauffeur bénévole de 63 ans, vient la chercher, conduit sa Mercedes blanche et l'emmène se promener dans Amiens. Le service permet non seulement à Monique d'être véhiculée mais également de ne pas rester isolée dans sa maison. "Il me fait marche, la Hotoie, quartier des Vignes. On marche, on est assis sur un banc, je prends l'air", confie Monique.

A la Toussaint, Jackie l'a emmenée fleurir la tombe de son mari à Bovelles, à 15 kilomètres d'Amiens. Le retraité s'est lié d'amitié avec elle : "ce n'est pas juste conduire, descendre, ouvrir la voiture. Je passe d'excellents moments. Dès qu'on est assis sur un banc, moi j'apprends beaucoup de choses, c'est une personne importante".

Yvette a également fait appel à Car 80 pour sortir de l'isolement. A 93 ans, elle vit seule "avec son chat" à Vauvillers, près de Rosières-en-Santerre. Avant de rencontrer Lucien, son chauffeur de 64 ans, elle est restée quatre mois sans sortir de chez elle. "Nous sommes allés à la banque, aux assurances, à Intermarché. Je peux vous assurer qu'il est vraiment, vraiment bien dans le job", sourit Yvette, qui a retrouvé le moral.

L'argent n'est pas la première motivation

Le service n'est pas gratuit, les chauffeurs perçoivent une petite rétribution en chèque emploi service : 8,78 € de l'heure. Mais ce n'est pas l'aspect financier qui les motive. "La première fois que je l'ai conduite, quand j'ai vu comment elle rayonnait quand on est rentré après à la fin de l'après-midi : je ne fais pas ça pour rien parce que vraiment, ça lui a fait très plaisir", raconte Lucien. Aujourd'hui, le chauffeur bénévole l'affirme, même si ça fait peu de temps, il ne peut plus se passer de "Madame Leleux", comme il l'appelle.

De nombreux chauffeurs se sont portés volontaires auprès de Car 80. Mais pour l'instant, il n'y a que sept bénéficiaires. L'association cherche donc à étendre ses services. Si vous êtes intéressés, vous pouvez contacter Pierre Haigneré, le responsable de Car 80 au 06 11 61 60 88. Les bénéficiaires doivent avoir leur propre véhicule afin de ne pas concurrencer les taxis.

Car 80, un service de chauffeurs retraités pour sortir les personnes âgées de l'isolement : un reportage de Maiwenn Bordron

Par :