Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grâce à l'Agence du don en nature, les enfants des familles modestes ont le cartable bien rempli

-
Par , France Bleu Nord

Alors que la précarité augmente en raison de la crise sanitaire, l'Agence du don en nature collecte et distribue 170 000 fournitures scolaires aux familles dans le besoin. L'association organise sa "rentrée solidaire" depuis son entrepôt de Dourges, dans le Pas-de-Calais.

La SPRENE, à Marcq-en-Baroeul, reçoit des fournitures scolaires chaque année.
La SPRENE, à Marcq-en-Baroeul, reçoit des fournitures scolaires chaque année. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

Dans l'entrepôt de l'Agence du don en nature à Dourges, près d'Hénin Beaumont (Pas-de-Calais), des chariots élévateurs circulent dans les allées et rangent des palettes de fournitures scolaires à neuf mètres de haut. A l'intérieur des cartons se trouvent, entre autres, des crayons, des trousses, des sacs, des cahiers et des vêtements donnés par 150 entreprises de toute la France.

ECOUTEZ - Reportage dans l'entrepôt de l'Agence du don en nature à Dourges

"On a eu des dons de Stabilo, Bruneau, Cultura, Petit Bateau... Ce sont des invendus, donc des produits neufs, qu'on stocke et qu'on met à disposition de nos 1000 associations partenaires qui luttent contre la précarité dans 85 départements", détaille Faustine Tiezzi, de l'Agence du don en nature.

L'Agence du don en nature, association parisienne, a installé récemment son entrepôt à Dourges dans le Pas-de-Calais.
L'Agence du don en nature, association parisienne, a installé récemment son entrepôt à Dourges dans le Pas-de-Calais. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

Trois millions d'enfants sous le seuil de pauvreté

Sa mission est d'autant plus importante cette année que l'épidémie de coronavirus a augmenté la précarité : "Il y a de plus en plus de besoins, notre activité a doublé pendant le confinement et on a eu un pic de demandes des associations." Un enfant sur cinq vit actuellement sous le seuil de pauvreté, "c'est important qu'ils aient des fournitures scolaires neuves et de qualité", souligne-t-elle.

Remplir son cartable coûte cher : 200 euros pour un élève de primaire, 360 euros pour l'entrée en sixième selon une enquête de la Confédération syndicale des familles l'an dernier.

Grâce aux dons, Mérina, 14 ans, est prête pour la rentrée

Dans le Nord-Pas-de-Calais, une petite centaine de structures reçoivent les précieuses fournitures de l'Agence du don, notamment l'Armée du Salut, le Secours populaire ou encore des épiceries solidaires. Elles achètent ces invendus à tout petit prix, seulement 4% de la valeur du produit.

C'est aussi le cas de la SPRENE, une association basée à Marcq en Baroeul qui accueille des enfants placés. Julien Bouchez y est éducateur spécialisé et tous les ans, il attend avec impatience les cartons : "Je pense que si on devait tout acheter nous-même, on aurait les premiers prix, tous les enfants auraient le même sac, ce serait gênant. Comme chaque gamin de leur âge, ils aiment avoir un sac de marque et de nouvelles affaires, c'est une chance."

ECOUTEZ - Reportage à la SPRENE, association de Marcq-en-Baroeul qui accueille des enfants placés

Mérina, 14 ans, a déjà préparé sa tenue pour la rentrée, grâce aux dons : un pull rouge et un jean. "Je les ai choisis moi-même, j'adore !" Son sac de cours, flambant neuf, est plein à craquer : "L'année dernière je n'avais pas beaucoup d'affaires, là j'ai hâte d'aller à l'école, ça va tout changer." L'an dernier comme elle 15 000 enfants ont bénéficié de cette opération de "rentrée solidaire".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess