Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Grand Belfort : les éboueurs pourraient commencer le travail plus tôt

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Après l'accident impliquant un éboueur début novembre, un expert va être désigné pour voir comment améliorer la sécurité des éboueurs du Grand Belfort et les horaires des tournées pourraient changer, a-t-on appris ce mercredi.

Poubelles sur le trottoir (photo d'illustration)
Poubelles sur le trottoir (photo d'illustration) © Radio France - Laurent Watrin

Belfort, France

Dans le conflit qui oppose les éboueurs du Grand Belfort à leur direction, depuis l'accident grave survenu à Vézelois début novembre, les discussions avancent. Lors d'une réunion du CHSCT qui s'est tenue ce mercredi, Damien Meslot, le président de l'agglomération, s'est dit prêt à revenir sur les horaires des tournées, si "un accord unanime" est trouvé avec les organisations syndicales, précise l'élu.

Les éboueurs pourraient ainsi, comme ils le réclamaient, commencer leurs tournées à 5h au lieu de 6h, pour finir à 12h au lieu de 13h. Objectif : extraire les agents des pics de circulation.

Des camions avec bras articulés ?

Autre annonce : la création d'un groupe de travail avec le lancement d'une expertise pour voir comment renforcer la sécurité des 80 agents (12 équipages) sur les camions de collecte. "Faut-il maintenir les ripeurs à l'arrière des camions ? Ne faut-il pas avoir des camions avec bras articulés ? Cela peut être une des solutions", indique à France Bleu Damien Meslot.

La CGT demande également à ce que la fréquence de rotation des tournées soit revue à 6 mois. Actuellement (depuis fin 2018) les ripeurs changent de tournée tous les 4 mois. Passer à 6 mois leur permettrait de rester plus longtemps sur le même secteur et de mieux connaître le circuit de leur collecte.

Satisfaction de la CGT

Le syndicat CGT du Grand Belfort salue ces avancées mais reste prudent. "La collectivité a enfin entendu les agents" déclare une source syndicale, mais il n'y a encore "pas de vote" et ce n'est "pas acté". Un comité technique doit se réunir dans les prochaines semaines et un nouveau CHSCT aura lieu le mercredi 4 décembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu