Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grand Belfort : plus de 200% de hausse pour la part intercommunale de la taxe foncière

-
Par , , France Bleu Belfort-Montbéliard

Plusieurs propriétaires du Grand Belfort s'étonnent depuis lundi du montant de leur taxe foncière : la facture s'est alourdie d'environ 50 euros en moyenne. En cause : une hausse importante de la part intercommunale votée par l'agglomération, "pour compenser la suppression de la taxe d'habitation".

Taxe d'habitation (photo d'illustration)
Taxe d'habitation (photo d'illustration) © Maxppp - Maxppp

Mauvaise surprise lundi pour les propriétaires du Grand Belfort, l'agglomération belfortaine. En recevant leur taxe foncière, ils se sont rendus compte que la part intercommunale de cette taxe a augmenté en moyenne de 50 euros, soit une hausse de plus de 200%.

C'est le cas de Patrick, retraité de 65 ans habitant Belfort Centre. Il est propriétaire d'un pavillon depuis 25 ans et il voit sa facture s'alourdir cette année de 69 euros.

Son taux a augmenté de 246%

"Mon taux était en 2019 de 0,895% (28 euros) et il est passé à 3% (97 euros), soit une augmentation de 246% !" s'étouffe-t-il. "Même sur une base relativement faible, ça laisse quand même perplexe, d'autant plus que la municipalité et le département s'étaient engagés à ne pas augmenter les impôts de façon très importante", s'interroge Patrick.

Du côté du Grand Belfort on explique, qu'il fallait compenser la suppression de la taxe d'habitation. Supprimée pour 80% des Français, taxe d'habitation devrait disparaître complètement d'ici trois ans. Pour le Grand Belfort, cela représente un manque à gagner de 13 millions d'euros, soit 10 % des revenus de l'agglomération, explique Damien Meslot, le maire de Belfort et président de l'agglomération.

Il faut bien continuer à ramasser les ordures ménagères (Damien Meslot)

Selon lui, il n'y avait donc pas d'autre choix que d'augmenter la part intercommunale de la taxe foncière. "L'Etat a fait un cadeau aux Français sur le dos des collectivités territoriales, il a fait un cadeau sur les recettes du Grand Belfort, sauf qu'il faut bien continuer à ramasser les ordures ménagères, faire fonctionner les piscines, la patinoire ou traiter l'eau", explique-t-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess