Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grande collecte alimentaire : les Restos du Coeur de Creuse comptent sur vous

-
Par , France Bleu Creuse

Les bénévoles creusois des Restos du Cœur lancent leur grande collecte ce vendredi et samedi dans les 32 grandes surfaces du département. En Creuse, près de 1700 personnes bénéficient de l'aide alimentaire de l'association qui organise des distributions comme à Guéret, deux fois par semaine.

Le local des Restos du Coeur à Guéret.
Le local des Restos du Coeur à Guéret. © Radio France - Guillaume Farriol

"Heureusement que y'a les Restos ! Sinon ça serait très compliqué." C'est la première fois de l'hiver que cette bénéficiaire pousse la porte d'une distribution des Restos du Cœur à Guéret (Creuse). Avec quatre enfants à charge et une perte d'emploi, l'aide alimentaire de l'association lui garantit le minimum vital : "Ici on peut avoir des surgelés, des fruits et des légumes qu'on a du mal à acheter."

Ils sont plus de 70 bénéficiaires à s'être rendus à la distribution à Guéret. L'occasion aussi de prendre un café, de discuter et de trouver un peu de réconfort avec les bénévoles : "C'est important d'avoir ces contacts : dire bonjour, merci ... tout ça compte aussi" témoigne une personne dans la queue. Jean-Luc, bénévole depuis trois ans et demie, apprécie ce contact : "C'est aussi pour ça qu'on est là. On s'entend bien avec certaines personnes, on s'arrête pour discuter quand on a un peu le temps pendant la distribution."

A la fin de la distribution, quasiment tous les rayons sont vides.
A la fin de la distribution, quasiment tous les rayons sont vides. © Radio France - Céline Autin

Des stocks bien dégarnis 

Chaque bénéficiaire est aidé par un bénévole de l'association, selon un système de points ... et surtout en fonction de ce qu'il reste dans les stocks. Du côté des laitages, c'est la pénurie : "Aujourd'hui on est obligés de ne donner que la moitié des points. On n'a pas assez de marchandises, et nos frigos sont vides", remarque Annette, qui gère le rayon. Même constat pour les plats cuisinés : "tout est parti" alors qu'il reste encore quelques personnes dans la file de distribution. 

Les livraisons du centre départemental (situé au Maupuy, près de Guéret) mais aussi et surtout les "ramasses" permettent d'alimenter les stocks : "On va dans les différentes grandes surfaces de Guéret qui nous donnent les invendus. Ce sont essentiellement des produits frais, mais on ne peut jamais savoir ce qu'on aura, et combien de personnes seront présentes pour la distribution." explique Line Lefort, responsable de l'antenne de Guéret.

Un nombre de bénéficiaires en hausse dans le département

Par rapport à l'année dernière, les bénévoles constatent une hausse du nombre d'inscrits à l'aide alimentaire : "On est autour de 4% en plus, avec près de 1700 bénéficiaires" détaille Gérard Rouchon, secrétaire départemental des Restos du Cœur. Pour faire face à leurs besoin, 144 bénévoles se relaient dans les 12 antennes du département ; ils seront une centaine sur les points de collecte dans les grandes surfaces.

Ces collectes auprès des particuliers sont essentielles, selon Line Lefort, responsable du centre de Guéret : "Le nombre de bénéficiaires augmente, la précarité alimentaire aussi. La collecte nous permettra de distribuer cet été, puisqu'on termine notre campagne d'hiver." 

Les Restos ont besoin de produits alimentaires non périssables, de produits d'hygiène et de produits bébés. Ils sont aussi à la recherche de nouveaux bénévoles.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess