Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Salariés d'Arjowiggins, enseignants, lycéens : des centaines de manifestants à Angers pour la venue d'Emmanuel Macron

jeudi 28 mars 2019 à 9:27 - Mis à jour le jeudi 28 mars 2019 à 16:33 Par Aurore Jarnoux, France Bleu Loire Océan, France Bleu Maine et France Bleu

Emmanuel Macron dans le Maine-et-Loire ce jeudi ! Le chef de l'État a déjeuné avec des élus locaux, avant de rencontrer des enfants dans un centre culturel de Beaupréau-en-Mauges. Des centaines de manifestants, dont des salariés sarthois d'Arjowiggins, ont également fait le déplacement.

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron © Maxppp - Maxppp

Angers, France

Emmanuel Macron est arrivé peu après 11h ce jeudi dans le Maine-et-Loire. Dans le cadre du Grand débat national, le président de la République s'est tout d'abord déplacé à Angers, accompagné de François de Rugy, ministre de la Transition écologique, Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État rattachée à ce ministère, Sébastien Lecornu, chargé des collectivités territoriales, et enfin d'Adrien Taquet, secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé.

Le chef de l'État s'est notamment entretenu avec Christelle Morançais, la présidente de la région Pays de la Loire, et Christophe Béchu, le maire d'Angers. Il a déjeuné ensuite avec une cinquantaine d'élus et des représentants d'associations : un échange questions/réponses qui a duré plus de trois heures. 

Ce jeudi après-midi, il est allé à la rencontre d'une cinquantaine d'enfants, écoliers et collégiens, dans un centre culturel de Beaupréau-en-Mauges, commune située entre Nantes et Angers.

Gilets jaunes, enseignants et salariés d'Arjowiggins mobilisés

Plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés ce jeudi à Angers, notamment des salariés des papeteries sarthoises Arjowiggins. Très inquiets pour l'avenir de leur entreprise, en redressement judiciaire depuis le début de l'année, plus d'une centaine ont fait le déplacement. Certains ont réussi à pénétrer sur les voies à la gare d'Angers. Le trafic SNCF a été interrompu pendant environ une heure ce jeudi midi. Des retards de 20 à 40 minutes sont à prévoir.

Le trafic SNCF est à l'arrêt à la gare d'Angers. - Aucun(e)
Le trafic SNCF est à l'arrêt à la gare d'Angers. - Capture d'écran du site gare SNCF

Plusieurs élus, dont le ministre de l'Ecologie, François de Rugy, ont d'ailleurs vu leur train bloqué à Sablé-sur-Sarthe. Ils ont du terminer le trajet en voiture, jusqu'à Angers. 

Une délégation du site Arjowiggins de Bessé-sur-Braye sera finalement reçue à 15h30 à la Cité administrative d'Angers, par le préfet des Pays de la Loire, la présidente de la région et la conseillère du président, Anne-Claire Mialot. Selon France Info, cette réunion "prépare"  un autre rendez-vous proposé à 17h à l'Elysée avec Alexis Zajdenweber, conseiller économie finances et industrie. Rendez-vous décliné par les salariés.

Des forains devraient également arriver sur les lieux. Ils réclament un entretien avec Emmanuel Macron. Les forains sont mobilisés depuis dix jours maintenant au Mans pour obtenir le retour de la fête foraine en centre-ville.

Ce jeudi matin, enseignants et lycéens, accompagnés de Gilets jaunes, étaient sur le pont pour accueillir Emmanuel Macron. Ils ont manifesté leur opposition à la loi Blanquer. Énormément de forces de l'ordre étaient mobilisées dans le centre-ville d'Angers pour la venue du chef de l'État.

Des interdictions de manifestations

Ce mercredi soir, la préfecture de Maine-et-Loire a pris deux arrêtés d'interdiction de manifestations. Tout d'abord, à Angers, de 8h à 18h, dans le centre-ville. Et même chose à Beaupréau. Un périmètre de sécurité est mis en place dans la préfecture du département, avec des bâtiments publics fermés, notamment le musée des Beaux-Arts, le Grand Théâtre et la Tour Saint-Aubin. La circulation des transports en commun est perturbée.